Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Que deviendrait l’Eglise catholique à l'avenir avec ses multiples présumés accusations qui s’enchaînent, dont certaines d’entre elles ont été confirmées par la Justice suivant tel ou tel pays comme la France? Quels sont les signes que la nature divine voudrait-elle enseigner à l'humanité? Est-ce un Mythe ou une réalité? Si de nombreuses  accusations sont portées contre certains prêtres véreux ou dignitaires catholiques au fil de temps, sans que l'on sache exactement l'ampleur ni l'étendue de torts causés aux fidèles innocents, quelle serait plus tard la réaction des fidèles catholiques pratiquants ou non-pratiquants ? D'une manière sincère, il est légitime de se poser de nombreuses questions à ce sujet. En effet comme a su bien le dire Chimamanda Ngozi Adichie(dans americanah) : «si tu ne comprends pas, pose des questions . Si poser des questions te met mal à l’aise, dis-le et pose-les quand-même. On voit facilement si une question part d’une bonne intention. Puis écoute encore davantage. Parfois les gens ont seulement envie d’être entendus ». Voilà où réside le vrai problème! Car dans la publication de la RTBF de ce lundi 18 mars 2019 portant la marque de l’Agence Belga, on apprend précipitamment que Pape François a reçu ce lundi au Vatican le cardinal Philippe Barbarin, plus haut dignitaire catholique français, venu lui présenter sa démission après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non dénonciation d'abus sexuels d'un prêtre officiant sous sa responsabilité.

La rencontre privée s'est déroulée en toute discrétion lundi matin selon Belga pour la RTBF, a confirmé officiellement le Vatican en publiant les rendez-vous du jour du pape. En fin de matinée, le cardinal a été aperçu et photographié par un vaticaniste italien, marchant dans les jardins de la Cité du Vatican.Le pape argentin pourrait se donner plusieurs semaines avant d'accepter ou non la démission.Archevêque de Lyon depuis 2002, cardinal depuis 2003, Mgr Philippe Barbarin est considéré comme le plus haut dignitaire de l'Eglise de France. Si sa démission est acceptée, il deviendra « évêque émérite » de Lyon et restera cardinal.Philippe Barbarin, 68 ans, un âge prématuré dans l'Eglise pour démissionner, a été condamné le 7 mars à six mois de prison avec sursis pour ses silences sur les agressions pédophiles imputées par des scouts au père Bernard Preynat dans les années 1980/1990 et dont il avait été informé par une victime en 2014.Si le cardinal Barbarin souhaite démissionner pour apaiser son diocèse,il a fait en revanche appel de sa condamnation.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article