Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

En RDC, l’église catholique veille au grain et renvoie la CENI à ses responsabilités en cas de soulèvement provoqué par l’annonce des résultats truqués de l’élection présidentielle, reportés la semaine prochaine, comme le rapporte l’agence Belga le samedi 05 janvier : «La puissante conférence épiscopale, première force d'observation des élections en République démocratique du Congo (RDC), a affirmé samedi que la commission électorale porterait la « responsabilité » d'un « soulèvement de la population » si elle n'annonce pas des résultats « conformes à la vérité des urnes » après les élections du 30 décembre. Parmi toutes les « irrégularités » possibles, « la plus grave qui pourrait porter le peuple congolais au soulèvement serait de publier les résultats, quoique provisoires, qui ne soient pas conformes à la vérité des urnes », a écrit le président de la Conférence épiscopale, Mgr Marcel Utembi, dans un courrier à son homologue de la commission électorale, Corneille Nangaa. « De ce fait, s'il y a soulèvement de la population, il relèverait de la responsabilité de la CENI », a ajouté Mgr Utembi. Il répondait à un courrier que lui avait adressé la veille le président de la Commission électorale. Dans cette première lettre, monsieur Nangaa avait accusé la Conférence épiscopale d'annoncer des « tendances » qui sont « de nature à intoxiquer la population en préparant un soulèvement ».

Monsieur Nangaa avait ajouté que la Conférence des évêques (Cenco) « serait seule responsable d'autant qu'elle se fonde sur des données infimes et partielles ». Il avait demandé aux évêques « un démenti formel » de ces tendances. La veille, la Cenco avait affirmé que « les données à sa disposition issues des procès-verbaux des bureaux de vote consacre le choix d'un candidat comme président de la République » - sans citer le moindre nom. Sans autre précision sur ces données, la Cenco présentait le rapport préliminaire des 40.000 observateurs qu'elle affirme avoir déployés dans tout le pays. La Cenco avait appelé la CENI « à publier en toute responsabilité les résultats des élections dans le respect de la vérité et de la justice ». La CENI devait publier ces résultats provisoires ce dimanche « au plus tard », mais samedi, le président de la CENI a renvoyé cette annonce à « la semaine prochaine ». « On est encore autour de 45 à 48% » dans la remontée des bulletins de vote, a annoncé samedi à l'AFP Corneille Nangaa. Pour l'élection présidentielle, trois candidats sont en course pour la succession du président Joseph Kabila, son dauphin Emmanuel Ramazani Shadary (dit ERS), et les deux opposants Martin Fayulu et Félix Tshisekedi. Des élections législatives et provinciales avaient également lieu le 30 décembre, date d'un scrutin trois fois reporté depuis fin 2016 ».

En Turquie, de nouvelles vagues d’arrestation en rapport avec le putsch manqué de 2016 sont opérées par le régime autoritaire du président Erdogan, a constaté le vendredi 04 janvier le correspondant de l’agence Belga : « Les autorités turques ont émis vendredi des mandats d'arrêt contre 137 personnes, poursuivant les purges engagées contre le mouvement Guléniste, accusé par Ankara d'avoir fomenté le putsch manqué de 2016, selon le parquet d'Ankara et les médias locaux. Le procureur d'Ankara a émis des mandats d'arrêt à l'encontre de 35 sous-officiers de la Marine, selon une déclaration envoyée à la presse. Des mandats d'arrêt ont par ailleurs été émis à l'encontre de 42 personnes par le procureur d'Istanbul et contre 60 militaires par le procureur de Konya (centre), selon l'agence étatique Anadolu. En fin de matinée, 22 personnes avaient déjà été interpellées à Konya, a précisé Anadolu. Ces 137 personnes recherchées sont soupçonnées de liens avec le mouvement de Fethullah Gülen, un prédicateur installé aux Etats-Unis depuis une vingtaine d'années. Ankara accuse monsieur Gülen d'avoir fomenté le coup d'Etat manqué de juillet 2016, ce que nie fermement l'intéressé. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées depuis le putsch manqué et plus de 140.000 limogées ou suspendues. Ces purges ne connaissent pas de répit plus de deux ans après la tentative de putsch, avec de nouveaux coups de filet annoncés chaque semaine ou presque. Mais ces vagues d'arrestations semblent avoir pris de l'ampleur ces dernières semaines».

En Allemagne, l’agence Belga a révélé le vendredi 04 janvier que les données personnelles de plusieurs centaines de personnalités politiques allemandes ont été piratées : «Les données personnelles de centaines de femmes et d'hommes politiques allemands ont été dévoilées via Twitter, indique vendredi la radio RBB. La chancelière Angela Merkel est concernée. Le piratage a été découvert jeudi, selon RBB. Les informations publiées contiennent des adresses et des numéros de téléphone mobile mais aussi des données plus sensibles encore, telles celles reprises sur une carte d'identité ou de crédit, le contenu de courriers ou de discussions en ligne. L'origine de la fuite n'est pas encore connue. Il n'est pas non plus certain que les données publiées soient authentiques. Ce qui est certain par contre, c'est que tous les partis, à l'exception de l'AfD (extrême-droite), sont touchés par ces fuites. La principale personnalité concernée est la chancelière Angela Merkel. Un numéro de fax, une adresse e-mail et plusieurs lettres de ou adressées à Madame Merkel ont été dévoilés. Le caractère sensible de ces révélations n'est pas quantifié ».

En Asie, le torchon brûle entre l’île indépendante de Taïwan et la Chine qui se dit prête à la reprendre par tous les moyens, selon un article publié le samedi 05 janvier sur le site de la RTBF : «Pékin veut récupérer l'île indépendante depuis 1949. Le discours du président Xi Jinping est sans ambages: si Taipei ne veut pas d'une réunification pacifique, la Chine n'exclut pas de recourir à la force. Ce qui pousse Taiwan à lancer un appel à l'aide en direction de la communauté internationale. Le message de Nouvel An de Xi Jinping fait réagir. Un plan en 5 points pour la réunification de Taiwan et du continent, et une promesse : "Un pays, deux systèmes". C'est le modèle imaginé pour la réintégration de Hong Kong en 1997. L'ancienne colonie britannique pouvait conserver son système capitaliste dans une Chine communiste. Un exemple qui ne convainc pas les Taïwanais, car pour beaucoup la Chine est en train d'avaler Hong Kong dans tous les domaines. D'autant que la proposition chinoise est assortie d'une menace. Xi Jinping avertit: "Nous ne promettons pas de renoncer à la force". Depuis 70 ans, la Chine considère Taiwan comme une de ses provinces et estime la réunification inévitable. Mais sans donner de date butoir. La présidente taïwanaise se dit en faveur d'une indépendance officielle de l'île. Face aux menaces chinoises, elle appelle la communauté internationale à défendre l'autonomie de Taiwan».

 En Europe, la pratique de visas dorés touche plusieurs pays. C’est ce que confirme un article publié le vendredi 04 janvier sur le site de la RTBF : «Au Portugal, le tribunal de Lisbonne a rendu aujourd'hui son verdict dans l'affaire des « visas dorés ». La plupart des accusés ont été blanchi mais il s'agit de l'attribution de droits de séjour à des étrangers qui achètent un bien immobilier dans le pays. Un système controversé qui est pourtant répandu en Europe où quatorze pays utilisent cet avantage pour les investisseurs généreux. C’est au beau milieu de la crise économique, il y a une dizaine d’années, que le Portugal avait cru trouver une astuce pour renflouer ses caisses. Le pays avait décidé d’octroyer des permis de résidence ou des passeports aux étrangers qui créent de l’emploi ou investissent au moins 500.000 euros dans l'immobilier.Au total, ce sont près de 20.000 personnes qui ont profité de ce système pour séjourner au Portugal. Principalement des Chinois fortunés ayant acheté des villas dans la région de Lisbonne parmi lesquels figurent des mafieux recherchés par la justice chinoise. Aujourd’hui à Lisbonne, c’est un scandale politique qui connaît son épilogue avec ce verdict.

Dans cette affaire, l’ancien ministre de l’intérieur Miguel Macedo, plusieurs hauts fonctionnaires, des intermédiaires du secteur immobilier et trois ressortissants chinois étaient inculpés. Le problème, c’est que cet avantage favoriserait les entrées d’argent illégal. Selon les ONG Tranparency International et Global Witness, « corrompus et criminels peuvent facilement trouver refuge en Europe grâce à l’opacité et au manque d’encadrement des programmes appelés « visas dorés ». En clair : le système permet aux pays de s’enrichir mais le manque de contrôle sur les personnes bénéficiant de ces documents amène un risque de corruption, de blanchiment d’argent et de criminalité. Selon un rapport publié fin 2018 par les deux ONG citées plus haut, quatorze pays sont concernés par les « visas dorés ». Et parmi ceux-ci, quatre sont accusés de " vendre " directement leurs passeports. C’est le cas de l’Autriche, la Bulgarie, Chypre et Malte qui ont délivré au moins 6000 passeports et près de 100.000 permis de séjour selon ce rapport. L’Espagne, la Hongrie, la Lettonie, le Portugal et le Royaume-Uni en ont accordé eux plus de 10.000 chacun. Le pays le plus cher, c'est l'Autriche, où il faut mettre 10 millions d'euros sur la table pour un passeport. Mais d'autres ont bradé les prix. Acheter une maison à 70.000 euros suffisait pour obtenir un droit de séjour en Lettonie. Une porte ouverte aux criminels qui cherchent à se mettre confortablement à l'abri ».

Sélection de la Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maitre Santos 18/01/2019 03:44

Voyant médium marabout Puissant retour affectif / Tel/whatsapp : +229 97 45 85 00

Rituel de retour affectif rapide et efficace Voyant médium marabout Puissant du vaudou sorcier grand marabout sorcier vaudou retour affectif rapide médium sorcier vaudou spécialiste du

retour affectif retour affectif rapide en 7 jours Marabout rituel de retour affectif maître médium pour travaux occultes sorcier vaudou grand chef des sorciers vaudou pour retour affectif Rituel

de retour affectif rapide et puissant retour affectif magie d'amour puissant travaux occultes vaudou sorcier sans risque solution à tous vos problèmes de couple et de vie voyant médium

marabout Puissant du vaudou sorcier grand marabout sorcier vaudou retour affectif rapide médium sorcier vaudou spécialiste du retour affectif retour affectif rapide en 7 jours Marabout rituel

de retour affectif maître médium pour travaux occultes sorcier vaudou grand chef des sorciers vaudou pour retour affectif L'Amour : rituel pour avoir un amour, retour d'une personne aimer,

alliance d'amour, changer un amitié en Amour Retour affectif rapide urgent et puissant rituel de retour affectif retour d'affectif grand marabout sorcier vaudou pour le retour affectif travaux

occultes vaudou contacte d'un grand marabout pour le retour affectif.


Contact Maître SANTOS :
Tél Bénin: +229 97 45 85 00 (Joignable aussi sur Whatsapp)
Adresse E-Mail: Contact@marabout-vaudou-occulte.com

SiteWeb: https://retouraffectifvaudou.wixsite.com/retour-affectif
SiteWeb: https://retouraffectifvaudou.wixsite.com/mage-retour-affectif
SiteWeb: https://retouraffectifvaudou.wixsite.com/devenir-riche
SiteWeb: https://maraboutvaudou.wixsite.com/marabout
SiteWeb: https://sorcier-vaudou.onlc.be
SiteWeb: https://retour-affectif-ex.wixsite.com/marabout-vaudou
SiteWeb: https://richesse-rapide.wixsite.com/devenir-riche
Blog: http://marabout-vaudou-sorcier-retour-affectif-rapide.over-blog.com
Blog: http://magieretouraffectif.unblog.fr
Page: https://web.facebook.com/specialistedesrituelsderetouraffectifrapide