Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans une publication datée de mercredi 28 novembre, le site RTBF rapporte qu’une vache extraordinairement grande et trop grosse avait échappé à l’abattage. Il s’agit d’une belle bête du sud-ouest de l’Australie désignée sous le sobriquet de Knickers. C’est une vache de race frisonne qui mesure 1,94 m et pèse près d’une tonne et demie, un record dans le pays. Elle totalise actuellement sept ans de vie. Ses caractéristiques exceptionnelles ont suffi pour lui éviter l’abattoir. Le propriétaire qui avait tenté de la vendre aux enchères le mois dernier, a essuyé un revers cuisant auprès des marchands de viande, étonnés de voir un animal si grand de taille.

Cela permettra à l’animal de passer le reste de sa vie, qui peut durer jusqu’à 20 ans pour les vaches, paisiblement, près du lac Preston, avec le reste du troupeau. Knickers était née leader tel que l’explique son propriétaire Geoff Person à la chaîne BBC. «Elle a toujours été hors du lot dans le troupeau, un peu plus grande que les autres», fait-il observer. Les autres vaches plus petites la suivent docilement lorsqu’elle part en promenade. Elle se distingue par une teinture blanche et noire à la différence des autres vaches japonaises wagyu qui sont brunes. L’histoire de Knickers s’est répandue comme une traînée de poudre sur le Web, et a fait le bonheur des internautes qui lui manifestent une incroyable affection. A titre d’exemple, le mannequin américain Christine Teigen s’est écriée sur Twitter que c’était pour être informée de ce «genre d’histoires » qu’elle «demandait le Wifi en-avion». Il est à rappeler que ce n’est pas la première fois qu’un tel événement se passe en Australie : le pays est connu pour ses «big things », autrement dit pour ses «grandes choses ». Avant cette histoire de «vache géante», l’Australie avait déjà eu à faire à  «la patate géante », « la crevette géante » et il y a deux semaines, la «pastèque géante ».

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article