Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les enjeux de sécurité de plus en plus urgents ont amené les ministres européens de la Défense à accorder leurs violons  lundi dernier, sur le principe de créer une école commune de formation en espionnage. Cette décision vient s’ajouter aux 16 nouveaux projets de coopération en matière de Défense européenne, des projets faisant partie du pacte militaire commun des pays de l’Union, le PESCO, ou Permanent Structured Coopération. On compte parmi ces projets entre autres, la mise en commun de technologie de déminage marin, la création d’une nouvelle génération de drones… Tous les membres de l’Union ont approuvé les 17 mesures, excepté les pays comme le Danemark, Malte et le Royaume-Uni. L’école européenne d’espionnage accueillera du personnel de toutes les agences de renseignement des Etats signataires afin de recevoir une formation et des entraînements de haut niveau. La direction échoit à la Grèce et l’école sera implantée à Chypre. C’est une véritable révolution dans le monde de renseignement européen. Londres avait été pendant longtemps un obstacle pour le renforcement de coopération  dans ce domaine.

Londres s’est constamment opposée à la création d’une Europe de la défense. Le Royaume-Uni qui appartient à l’Alliance internationale du renseignement, voit d'un mauvais œil la création d’une telle école concurrente  Mais le Brexit va permettre à l’école européenne de formation en espionnage  de voir le jour. Toutefois, le projet est loin de faire l’unanimité au sein des membres de l’Union européenne. Certains membres sont réservés voire sceptiques quant à la véritable volonté de voir les services de renseignement nationaux partager leurs méthodes sécrètes.  Pour l’instant, seuls les deux pays qui dirigent le projet font effectivement partie de l’aventure. Des inquiétudes se font jour concernant le lieu d’implantation de cette école. On estime que Chypre, de par sa position géographique serait soumise à l’influence de la Turquie et d’Israël. Il faut également ajouter un autre élément inquiétant à savoir que seuls le Chypre et la Grèce sont les deux Etats membres entretenant d’excellentes relations avec Moscou.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article