Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Jeudi 1er novembre 2018, Donald Trump avait été interpellé par la presse sur le thème de l’immigration, notamment la façon dont les soldats dépêchés à la frontière se comporteraient si les migrants jetaient des pierres sur eux. «S’ils veulent lancer des pierres sur notre armée, notre armée répliquera », avait-il répondu. «S’ils lancent des pierres comme ils l’ont fait envers la police et l’armée mexicaine, je dis, considérez cela comme un fusil », s’est-il justifié. Il avait annoncé mercredi dernier qu’un effectif allant jusqu’à 15.000 soldats pourraient être envoyés à la frontière mexicaine, alors que des milliers de migrants, composés essentiellement des Honduriens, se dirigent actuellement vers les Etats-Unis dans l’espoir d’aller demander l’asile.
Pourtant, à quatre trois jours d’élections de mi-mandat qui s’annoncent rudes pour les républicains, Donald Trump fait feu de tout bois en servant aux électeurs américains de vieilles recettes qui lui ont permis de battre la démocrate Hillary Clinton lors de la présidentielle controversée de 2016. Accusé de vouloir instrumentaliser la question des migrants à des fins électorales, Donald Trump s’est défendu : «Je n’ai pas dit tirer ».  Les soldats «n’auront pas à tirer. Ce que je ne veux pas, c’est que ces gens lancent des pierres », a-t-déclaré. Il prévient que les migrants qui le feraient seront «arrêtés pour une très longue période », a-t-il martelé depuis les jardins de la Maison-Blanche. Heureusement pour lui, le président américain a tenu à modérer vendredi ses propos de la veille, indiquant qu’il n’avait pas donné l’ordre aux soldats américains de tirer sur les migrants à la frontière mexicaine si  ceux-ci s’en prenaient à eux avec de jets de pierres. C’est l’agence Belga qui s’est fait l’écho de cette information ce vendredi 02 novembre.

D.P

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article