Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les électeurs brésiliens ont voté hier dimanche pour élire un nouveau président à la tête de leur pays. Si tout s’est relativement bien passé, l’agence Belga rapporte un fait assez inédit, selon lequel des militaires brésiliens transportant une urne électronique ont été accueillis avec flèches par des Indiens. C’est le tribunal régional électoral de l’Etat du Mato Grosso (centre-ouest) qui en a fait l’annonce. L’incident s’est déroulé dans la petite commune de Brasnorte, située à 580 km de Cuiaba, le chef lieu e Mato Grosso, où les Indiens «ont reçu l’armée avec des flèches », a indiqué dans un communiqué, le juge de ce tribunal. Selon le magistrat, les Indiens s’insurgeait contre le fait qu’un bureau de vote soit installé au sein même de leur village. «Ils voulaient voter en ville», a précisé le juge, sans faire d’autres commentaires.

La médiation de la Fondation nationale de l’Indien (Funai), organisme sous la tutelle du ministère de la Justice,  a permis d’éviter le pire. Les autochtones ont fini par accepter de baisser les armes. Un Indien muni de 70 titres d’électeur a été interpellé dans un bureau de vote à Mato Grosso. Il dit vouloir voter au nom de toutes ces personnes. Quelque 147 millions de Brésiliens votaient concomitamment pour élire un nouveau président, les gouverneurs de chaque Etat, les députés régionaux et les députés locaux. Le denier recensement de 2010, dénombre 896 000 Indiens repartis entre 305 ethnies vivant au Brésil. Ce qui représente 0,4% de la population totale du pays qui compte 200 millions d’habitants.

Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article