Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’agence Belga rapporte en date de jeudi 04 octobre l’information selon laquelle le syndicat CFDT section du ministère des Affaires étrangères s’oppose catégoriquement à la nomination de l’écrivain Philippe Besson au poste très convoité de consul à Los Angeles. Un recours a été déposé, à cet effet, devant le Conseil d’Etat contre le décret de nomination publié le 4 août dernier pendant les grandes vacances. Le décret en question complétait la liste des emplois dont la nomination est laissée à la discrétion du gouvernement, par 22 postes de consuls généraux, dont celui qui pose actuellement problème. Et pourtant, auparavant il était obligatoire que de tels postes soient confiés à des agents diplomatiques ou consulaires. Philippe Besson semble un peu frileux face à cette contestation syndicale et s’est prononcé via son éditeur qu’il attendrait le dénouement du recours en justice initié par la CFDT avant se rendre éventuellement dans la ville américaine de Los Angeles.

 Réputé proche du couple présidentiel, l’écrivain et scénariste a publié un livre «Un personnage de roman» qui raconte la conquête de l’Elysée par Emmanuel Macron. Après quoi il fut nommé fin août consul général de France à Los Angeles. Toutefois, le président français tente de se défendre de «tout copinage pour services rendus». Au total 22 postes sur 89 de consuls et consuls généraux de France, sont ouverts aux personnalités non professionnelles c’est-à-dire celles ne relevant pas du ministère des Affaires étrangères. Les 22 villes concernées par ces nominations, outres Los Angeles, sont : Barcelone, Bombay, Boston, Le Cap, Djeddah, Dubaï, Edimbourg, Erbil, Franckfort, Hong Kong, Istanbul, Jérusalem, Kyoto, Marrakech, Milan,, Munich, Québec, Saint-Pétersbourg, Sao Paulo, Shangaï et Sydney. Le CFDT avait clairement affiché son intention de contester ce décret en justice, en publiant le 6 septembre, un communiqué intitulé : «Une réforme au service d’intérêts particuliers ?»

D.P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article