Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Qui gouvernera le Cameroun au lendemain de cette élection présidentielle qui se déroule ce dimanche 07 octobre 2018 ? Pour les pessimistes camerounais ou disons-le simplement pour ceux qui ne croient plus à la crédibilité des élections en Afrique, c’est toujours l’actuel président Paul Biya 85 ans avec une longévité politique de plus de 36 ans au pouvoir et qui d’ailleurs se pressente pour un 7ème mandat consécutif. Pour d’autres fils ou filles du Cameroun qui rêvent toujours à une vraie alternative, vraie signe d’une démocratie participative et libre, il faut un nouveau et jeune président de la République avec des idées neuves qui gouvernera leur pays parmi les huit autres candidats. Docteur Modestine Carole Tchatchouang Yonzou est de ceux-là qui croient qu’il soit possible que monsieur Paul Biya perde cette fois-ci le pouvoir par la voie des urnes. Et ils n'ont pas tord. C’est pour cette raison, elle eut décidé de dresser cette lettre ouverte ci-dessous aux Camerounais de la diaspora qui soutiennent toujours le vieux-père président Paul Biya.

Et elle leur dit de façon ouverte,sincère et crue: «Tu as quitté le Cameroun pour aller sous d’autres cieux te chercher parce que la vie était dure sur place. Dans ton pays d’accueil, tu roules sur des belles avenues et des autoroutes bien construites pendant que tes compatriotes et ta famille restés au pays perdent la vie chaque jour sur des pistes faisant offices de routes. Tu profites d’un système de santé gratuit et te fais soigner dans les plus beaux hôpitaux équipés de la dernière technologie pendant que tes compatriotes au pays meurent dans des « mouroirs géants » faisant offices d’hôpitaux, manquant de simples équipements de base liés à la médecine moderne. Parfois même, les femmes avec bébés réduits à se coucher au sol dans les maternités quand on ne leur ouvre pas carrément le ventre en pleine rue parce que rejetées de l’hôpital faute de moyens.

Tu as un minimum salarial te permettant de manger à ta faim et de mener une vie relativement digne avec une garantie de retraite correcte, tandis que plus de 70% de tes compatriotes vivent en dessous du seuil de pauvreté (moins d’un dollar par jour). Cependant, c’est toi qui encourages le peuple à voter pour ce même dictateur qui les a soumis à ces conditions de vie qui t’ont poussée à fuir ton pays. Je pense que c’est de la pure méchanceté. N’avez-vous pas pitié de cette génération sacrifiée ? Si le système était si bien, pourquoi avez-vous fui votre terre natale si ce n’était dans le but d’améliorer vos conditions de vie ? L’Europe ce n’est pas le paradis, Oups ! Au moins vous buvez de l’eau potable pendant que vos frères meurent encore de choléra au 21e siècle…Et vous vous opposez au changement de ce système que vous-même avez fui ? Vous dites qu’on veut la stabilité, mais quelle stabilité peut-on avoir dans la souffrance et la misère à outrance? C’est extrêmement malhonnête et criminel de votre part de souhaiter voir les vôtres condamnés à vivre une misère que vous n’avez pu vous-même supporter… Ayez pitié de vos frères, cousins et autres qui n’ont même pas droit à une nivaquine gratuitement ! Honnêtement, pourquoi faites-vous çà ? Pourquoi ? C’est simplement diabolique et égocentrique !!! Vous devriez avoir honte… !!! »

La Rédaction 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article