Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Apparemment cette histoire d'enlèvement d’une partie de l’équipage d’un navire suisse au Nigéria a eu lieu hier dimanche 23 septembre 2018 d’après cette information publiée par la RTBF avec Agences.Des pirates ont enlevé douze membres de l'équipage d'un navire marchand suisse ce samedi dans les eaux nigérianes, a annoncé l'armateur du bateau. Selon ce dernier, aucune des personnes kidnappées n'est de nationalité suisse. Le DFAE a été informé et suit l'affaire.Le groupe de pirates a réussi a monter à l'abordage du bateau suisse grâce a des échelles, puis ils ont coupé les barbelés de protection, détruit une partie de l'équipement de communication, avant de disparaître en emmenant douze membres de l'équipage.Massoel Shipping, l'armateur du MV Glarus, a précisé que le bâtiment transportait du blé et qu'il effectuait une liaison entre Lagos, la capitale commerciale située dans le sud-ouest du Nigeria, et le centre pétrolier de Port Harcourt dans le delta du Niger.

La RTBF avec Agences indique aussi que ces pirates ont enlevé 12 des 19 membres de l'équipage. « La compagnie travaille avec les autorités et des spécialistes pour s'assurer d'une rapide libération de ceux qui sont détenus », a dit Massoel Shipping. La nationalité des otages n'a pas été précisée.Les Affaires étrangères suisses ont été informées de la situation par l'armateur, qui a précisé qu'aucun des membres de l'équipage n'était d'origine helvétique.L'Office suisse de la navigation maritime à Bâle est en contact avec la compagnie de transport, précise la diplomatie suisse dans un courriel envoyé à Keystone-ATS.Il y a quelques années, c'était le golfe d'Aden, au large de la Somalie, qui était infesté de pirates. Désormais, leurs activités se sont déployées à l'ouest du continent. L'Europe avait d'ailleurs lancé une opération de lutte contre la piraterie somalienne, et la Belgique y avait participé avec la frégate « Louise Marie ».

Rédacteur en Chef

Encadré : Nigeria : Douze membres de l’équipage d’un navire suisse enlevés par les pirates

Cet enlèvement qui a fait l’objet d’une publication dimanche 23 septembre par RTBF avec Agences, s’est déroulé samedi dernier dans les eaux nigérianes, a indiqué l’armateur du bateau. Parmi la douzaine de personnes kidnappées, aucune d’elles n’est de nationalité suisse, selon toujours l’armateur. Le DFAE dit avoir été informé et suit de près cette rocambolesque affaire. Les pirates sont parvenus à monter dans le bateau de marchands Suisses grâce à des échelles, puis ils ont sectionné les barbelés de protection, saccagé une partie de l’équipement de communication avant de s’éclipser en emmenant avec eux douze membres de l’équipage.

L’armateur du MV Glarus, Massoel Shipping, a expliqué que le bateau transportait du blé et qu’il reliait la capitale commerciale Lagos, située dans le sud-ouest du Nigeria et le centre pétrolier de Port Harcourt dans le delta du Niger. Au total 12 membres de l’équipage ont  été kidnappés par les pirates sur les 19 que comptaient le bateau. «La compagnie travaille avec les autorités et des spécialistes pour s’assurer d’une rapide libération de ceux qui sont détenus », a indiqué Massoel Shipping. Le ministère des Affaires étrangères a aussitôt été informé de la situation par l’armateur, qui a confié qu’aucune des personnes retenues par les pirates, n’était d’origine helvétique. Selon la diplomatie suisse, l’Office suisse de la navigation maritime basé à Bäle est en contact direct avec la compagnie de transport Keyttone-ATS. Les pirates écumaient, il y a seulement quelques années, le golfe d’Aden au large de la Somalie. Actuellement, ils se sont redéployés à l’ouest du continent, obligeant l’Europe a mené une opération de lutte contre la piraterie somalienne, et la Belgique y avait activement participé avec la frégate baptisée «Louise Marie »

Rédaction

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article