Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le Brexit ou la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne continue de diviser les Anglais à tous niveaux y compris au sein des formations politiques, où les désaccords sont profonds entre ceux qui prônent la tenue d’un nouveau référendum et les tenants d’une application intégrale du Brexit décidé par le peuple Britannique. Le parti des travaillistes britanniques réunit en Congrès à Liverpool penchera sur la question, comme l’a publié le dimanche 23 septembre le site RTBF rapportant l’agence Belga. Le leader de la gauche britannique, Jeremy Corbyn a laisse entendre dimanche qu’il était à titre personnel contre l’organisation d’un second référendum sur le Brexit mais il se plierait sans état d’âme à l’avis de la majorité de son parti, s’il  décide autrement. «Je n’appelle pas à un nouveau référendum, a affirmé le chef de l’opposition dans un entretien avec le Sunday Mirror. «La meilleure manière de régler cette situation est de convoquer des élections législatives »,a-t-il ajouté, tout en précisant qu’il respecterait «ce qui sera décidé au cours de ce congrès.

 Il a promis qu’un vote sur le sujet sera organisé avant la fin du Congrès, dont les travaux s’étalent jusqu’à mercredi, néanmoins le libellé de la question qui sera soumise aux militants n’avait pas encore été formulée. Selon un sondage YouGov pour The Observer dont les résultats ont été rendus publics dimanche, 86% des adhérents du Labour sont favorables à la tenue d’un référendum sur le résultat final des négociations du Brexit, alors que 8% y sont opposés. Une manifestation prônant l’organisation d’un « vote populaire » est d’ailleurs prévue pour le dimanche à Liverpool afin de coïncider avec l’ouverture de la grande messe du parti, mettant davantage la pression sur son leader Jeremy Corbyn. Plusieurs personnalités politiques du parti, parmi lesquels le maire de Londres Sadiq Khan, ont déjà clairement choisi leur camp en optant pour une nouvelle consultation, pour laquelle milite également la Confédération syndicale TUC. Le chef des partis travaillistes avait jusqu’à présent éluder cette question sensible. Il a rappelé lors d’une émission sur BBC que 40% des électeurs du Labour avaient voté en faveur du Brexit au référendum de juin 2016, comme pour justifier son choix de défendre la sortie de l’UE.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article