Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’exécutif cubain cherche à enterrer la hache de guerre avec son puissant voisin, les Etats-Unis en voulant inaugurer une relation «civilisée », malgré l’embargo décrété depuis 1962 par l’administration américaine, tel est l’avis du nouveau président cubain Miguel Diaz-Canel. Cette déclaration faite hier dimanche à New York, a été rapporté le lundi 24 septembre par l’agence Belga pour le compte du site RTBF. S’exprimant devant les journalistes cubains à son arrivée au siège de l’Organisation des Nations unies, monsieur Diaz-Canal a prévenu qu’il dénoncerait, lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations unies, l’embargo commercial, économique, et financier imposé par Washington «qui a échoué et continuera d’échouer ».

 

Il a ajouté que son pays souhaite avec les Etats-Unis «une relation civilisée malgré les différences idéologiques ». Cependant l’administration Trump, qui a dénoncé le rapprochement engagé par son prédécesseur fin 2014, est «une administration avec laquelle il est difficile de former une relation entre égaux ».L’ONU votera dans un mois via l’Assemblée générale, une résolution non contraignante, appelant à mettre un terme à l’embargo comme chaque année depuis 1991. La délégation américaine avait à nouveau voté contre l’année écoulée, après s’être abstenue en 2016 pour la première fois en quart de siècle suite au rapprochement historique enclenché en 2014 par l’ancien président démocrate Barack Obama avec les autorités cubaines et au rétablissement des relations diplomatiques en 2015.

Moussa .Yowanga 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article