Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’une des conséquences de la propagation du choléra en Algérie a été le limogeage lundi soir de Mustapha Layadhi, le wali (préfet) de Blida, principal foyer de l’épidémie, par le président Abdelaziz Bouteflika, apprend-on de sources présidentielles à travers un communiqué officiel. L’information a été rendue publique le mardi 4 septembre par le site RTBF citant l’agence AFP. Les médias expliquent la présence de l’épidémie par la saleté dans les rues de la ville de Blida, située à une cinquantaine de Km au sud de la capitale algérienne, et par le manque d’empathie du wali et son apparente méconnaissance des modes de transmission du choléra après la diffusion d’une vidéo par des chaînes de télévision et des journaux en ligne

La vidéo met en scène M. Layadhi se tenant à quelques mètres d’une malade du choléra qui s’adressait à lui à travers une grille, avant d’ordonner sèchement au personnel de ne pas la laisser s’approcher davantage. Les autorités politiques et sanitaires ont particulièrement été critiquées pour avoir tardé à annoncer la présence du choléra ou d’avoir multiplié les déclarations contradictoires sur les origines de l’épidémie. Le chef du département de la santé lui-même s’était vu sérieusement reprocher par la presse son absence et son mutisme au début de l’épidémie.  Bon à savoir, le choléra est une infection aiguë provoquée par l’ingestion d’alimentation ou d’eau contaminés. Elle se soigne facilement par réhydratation notamment, mais peut tuer en quelques heures faute de soins adéquats.

Moussa T. Yowanga

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article