Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria a enregistré encore cinq attentats suicides liés probablement aux activités terroristes de la secte Boko Haram, qui reste toujours active malgré  son affaiblissement. C’est le site BBC qui rapporte dans sa publication du lundi 06 août, l’information selon laquelle cinq Kamikazes se sont explosés dans la ville de Maiduguri, située au nord-est du pays tuant et blessant de nombreuses personnes, selon des responsables des services d’urgence au Nigéria.  A Maiduguri, les habitants disent avoir entendu plusieurs explosions assez puissantes pendant la nuit. Las autorités policières ont expliqué que les cinq Kamikazes comprenant trois femmes et deux hommes ont ciblé le quartier de Kaleri, où sont implantés de nombreux immeubles et un grand marché. L’un des assaillants s’est fait exploser à l’entrée d’un immeuble résidentiel. Pour l’instant aucun groupe n’a encore revendiqué ces attaques ciblées, mais il ne fait aucun doute que les insurgés de Boko Haram, très actifs dans la région soient impliqués.

 Ces attaques constituent les premiers attentats suicides dans l’importante ville de Maiduguri depuis près de deux mois, une accalmie dans la région qui a été  régulièrement victime au fil des dernières années de nombreuses attaques dévastatrices menées par le groupe islamiste Boko Haram. Ce dernier continue toujours de mener au Nigeria qu’aux pays situés autour du Lac-Tchad, des attaques sporadiques contre des cibles civiles et militaires malgré les déclarations des autorités nigérianes faisant état de l’anéantissement dudit groupe. L’armée nigériane a subi des assauts meurtriers des militants présumés de Boko Haram au cours des deux dernières semaines. Des dizaines de soldats auraient été tués et quelques armes dérobées à la suite d’une embuscade contre les forces de sécurité. Plusieurs membres présumés de Boko Haram ont également été tués lors des combats, selon les autorités nigérianes. Le président Buhari a procédé à des réaménagements dans l’Etat-major de son armée, notamment un nouveau commandant a été nommé pour lutter efficacement contre le groupe terroriste Boko Haram après de multiples attentats et affrontements.

M.T.Y

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article