Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’agence AFP rapporte le dimanche 05 août que des milliers de fidèles à l’appel des églises évangéliques d’Argentine étaient sortis massivement samedi à Buenos Aires pour manifester contre le projet de légalisation de l’avortement qui sera examiné mercredi par le Sénat. Les églises évangéliques sont à l’avant-garde de ce mouvement en appelant à manifester dans le centre de la capitale sous le mot d’ordre «Sauvons les deux vies » (celle de l’enfant à naître et celle de la mère).

Dans un pays majoritairement catholique, de nombreuses paroisses de l’Eglise catholique se sont jointes au mouvement de protestation. «L’avortement est une pratique criminelle et non une politique de santé, comme on essaie de faire », ont affirmé les organisateurs de la manifestation, rejetant l’un des arguments des partisans de la légalisation, selon lequel c’est la clandestinité de cette pratique qui provoque chaque année la mort de dizaines de femmes. Le projet de loi devant être examiné par les sénateurs à partir de mercredi, autorise l’IVG jusqu’à quatorze semaines de grossesse et prévoit sa gratuité dans tous les centres de santé du pays. Le projet a déjà été voté par la chambre des députés, pourtant réputée être moins conservateur que le Sénat. «Je doute que la loi soit adoptée parce qu’elle est un affront à notre Constitution, et je sais que les sénateurs ne le permettront pas. L’Argentine est pro-vie », a confié à l’AFP Josefina Blanco, tenant à la main une écharpe bleue, symbole des opposants à la légalisation.

La Rédaction

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article