Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Bien que la Haute-Garonne échappe à la vigilance orange sous laquelle sont placés 18 départements en France métropolitaine, les Toulousains connaissent une vague de forte chaleur notamment depuis jeudi 26 Juillet 2018. La température montait jusqu’à 35 degrés avec un ressenti de 37 degrés en raison de l’absence de vent. Il s’agit d’un record annuel tandis que le mois de juin a été enregistré comme le 6e plus chaud selon les archives. Beaucoup de Toulousains commencent déjà à se plaindre et sont impatients de retrouver l’hiver. Les réseaux sociaux permettent aux gens d’échanger à propos de la chaleur qui semble plus forte par rapport aux années précédentes.

Cela résulte immanquablement du changement climatique observé ces dernières décennies. Les tweets fusent à propos de cette chaleur que même les jeunes ont du mal à supporter. Ben, 24 ans nous rapporte : «On ne respire plus, même aux heures censées être les plus fraîches de la journée, l’atmosphère est lourd » Il est conseillé aux personnes vulnérables telles que les femmes enceintes, les enfants  et les personnes âgées de s’hydrater le mieux possible et de ne pas trop sortir. Le ministère de la Santé et des Solidarités conseille, outre de s’hydrater, de maintenir sa maison au frais, éviter les efforts physiques, manger en quantité suffisante et enfin prendre régulièrement des nouvelles de ses proches.

En effet, les personnes âgées restent particulièrement fragiles mais heureusement il y a les petits enfants comme nous le confie Odette, 66 ans : « Je sors très peu pendant les heures les plus chaudes de la journée, ma petite fille qui habite non loin de là me rend visite presque tous les jours». Le gouvernement a également mis en place un numéro vert afin d’ouvrir le dialogue et pour plus d’informations à propos d’un autre pic de chaleur. En effet, si les prévisions de Météo France se confirment, on attend mardi 31 juillet prochain un nouvel épisode de très forte chaleur qui pourrait bien, cette fois-ci, s’étendre davantage que seulement quelques jours. Ces épisodes caniculaires sont associés à une forte hausse de la pollution. On note ainsi une qualité de l’air avec un indice de 8 et si la situation s’éternise la circulation différenciée pourrait être mise en place à Toulouse. En France et partout ailleurs l’augmentation de la température moyenne mondiale se fait sentir, même si cette chaleur n’a rien d’anormale. Elle révèle tout de même des données alarmantes sur le réchauffement climatique.

Anaïs Maillot, journaliste stagiaire

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article