Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le torchon brûle toujours entre  Washington et Moscou, du moins au sujet de l’interférence russe sur l’élection présidentielle de 2016. L’agence Belga rapporte le jeudi 02 juillet que la Russie poursuit son effort de déstabilisation des Etats-Unis. Elle continue «d’essayer d’affaiblir et de diviser les Etats-Unis » en s’immisçant dans le processus électoral et dans le débat politique, a accusé jeudi le numéro 1 des services de renseignement américains Dan Coats. «C’est une menace que nous devons prendre très au sérieux », a prévenu Christophe Wray, le patron de la police fédérale (FBI) ayant également assisté à une conférence de presse consacrée à ce sujet à la Maison Blanche.

Actuellement, les efforts de la Russie pour tenter de « miner nos valeurs fondamentales » ne sont pas aussi importants qu’ils l’ont été pour s’ingérer dans l’élection présidentielle de 2016, a indiqué Dan Coats.  «Nous n’avons pas vu ce type d’efforts importants jusqu’à présent, a-t-il précisé. Néanmoins, le directeur du FBI avoue qu’il n’avait pas pour l’instant constaté d’attaque directe sur les infrastructures. «Ce que nous voyons, ce sont des tentatives d’influence mal intentionnées », a rappelé Christopher Wray. L’immixtion de la Russie dans la présidentielle de 2016 ont amené le ministre de la Justice à nommer un procureur spécial Robert Mueller chargé d’enquêter sur ces agissements, y compris une possible collusion entre l’équipe de Trump et les autorités russes.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article