Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le conflit entre parents et ados est très fréquent dans les familles que lorsqu’on a à faire à un enfant belliqueux, il est difficile de maintenir un équilibre pacifique au sein de la famille, d’où il est important de trouver un juste un milieu sans toutefois rentrer dans l’autoritarisme. Impulsif, votre ado se libère volontiers de ses tensions internes, en votre présence, par des regards de fauve, des insultes, des paroles fortes, des crachats, voire des coups dans les meubles. L’œil de Fabien a choisi d’arrêter sa plume sur cette question sous les cieux  du livre de Dr Stéphane Clerget « Le Guide de l’ado à l’usage des parents » paru aux Editions Calmann-Levy en 2008, elle (Dr Clerget) nous apportera quelques éléments de conseils pour aider les parents qui en payent le prix fort.

Comment les parents peuvent aider leurs enfants à mieux vivre cette période de leur vie si mouvementée ? Il est sera difficile de croire qu’on peut éviter les conflits pendant la croissance d’un ado, car cela fait partie même de son identité d’adolescent ? Sur ce sujet précis, Dr Clerget pense que les parents doivent apprendre à leur mômes de prendre connaissance de qui ils sont, ensuite être calme dans la gestion des conflits et savoir être ferme et bienveillant dans certaines décisions. Elle livre ses analyses en ces termes : « Le mode conflictuel est un mode de communication privilégié à cet âge. Les ados testent ainsi leur pouvoir sur autrui. Les ados agressifs ont du mal à réguler leurs émotions. Ils ont souvent des difficultés à différer le plaisir et supportent mal les frustrations. Ils n’ont pas une perception exacte, ni un bon contrôle d’eux-mêmes ; et ne se rendent pas toujours compte de leur façon de parler. Aidez-le à prendre conscience de sa nouvelle image et de sa nouvelle façon d’être et de s’exprimer en l’incitant à analyser ce qu’il fait et écouter ce qu’il dit.

Des cours de théâtre ou d’audiovisuel aident l’ado à mieux se percevoir et à mieux maîtriser ses modes de communications et d’expression. ll vaut mieux prévenir que guérir. Gardez-vous de réagir en miroir et de répondre agressivement. Tentez de conserver votre calme si votre ado s’emporte. Retenez votre énervement, vos humeurs, vos réactions hostiles et demandez-lui de se calmer et de formuler autrement ce qu’il veut dire. C’est à vous de donner le ton par votre tempérance à la suite des échanges. Évitez les contacts physiques, ne tentez pas de le contenir en corps à corps. Gardez une petite distance entre lui et vous. Ne lui coupez pas la parole, mais dès que c’est à vous, dites-lui que vous attendez qu’il contrôle ses paroles et s’abstienne d’insultes. Expliquez-lui que vous ne le respecterez vraiment que s’il y parvient. Si son ton monte, gardez votre calme. Soyez ferme mais bienveillant. S’il devient menaçant, coupez court, en lui disant, que vous attendrez qu’il apaise. Ayez en tête que l’objectif de votre éducation n’est pas d’avoir toujours le dernier mot. Mais d’apprendre à votre ado peu à peu à repérer, canaliser, dompter, maîtriser ses émotions, ses tensions et son impulsivité afin qu’il devienne un adulte un adulte policé et fort de self-control. Dans le conflit rester un modèle. »

Choix et commentaire de Fabien Essibeye Fangbo, journaliste stagiaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article