Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Un taxi man dépassé par les événements
 

Le temps, à Yaoundé est à la fraîcheur moite, alternant avec de violentes averses et des éclaircis furtifs d'un soleil, à la chaleur agréable. Les rues bondées ne cessent de surprendre par l'hyperactivité des usagers dont le flegme par rapport à l'anarchie de la circulation laisse toujours à surprendre l'observateur non averti. Tassé dans le fond de la Starlet, je m'efforçais de faire le vide dans ma tête pour projeter ma nouvelle journée quand, le chauffeur qui venait de débarquer un client, observa une pause et se mit à monologuer à haute voix. Nous étions trois passagers et le trajet, Bastos-Omnisport en passant par Ngousso promettait d'être long, compte tenu des inévitables embouteillages en cette heure de pointe.

Éééééhé, hum, lança le chauffeur, pou'quoi mê-me, une femme mariée va insu'ter publiquemang comme ça song mari, le matin! Iéééhé!

 C'est comment le père? Répliqua le jeune client près de moi.

Le chauffeur: la femme de mon petit frè'è que se mettre comme ça à insulter son mari devant tout le monde comme çà !Éééh, hum!

Le jeune passager goguenard: ''Il a dit même que quoi le père?''

Le chauffeur: '' Le choses que on ne peut par di'e, les choses sales, sales! Et pou'tang' y sont mariés des années, des années, les zenfang' même les petits zenfang' ! Iééééhééhé!

La passagère corpulente près du chauffeur, d'une voix rauque à la Louis Armstrong:
 Héééh le père! Pou'tang Hilarion Nguéma vous a dit la vérité que vous ne voulez pas comprendre!

Le chauffeur: « Hilarion Nguéma c'est même qui qui a dit quelle vérité? »

La Louise Armstrong, entonnant le refrain de Hilarion:« Quand la femme se fâche, le secret et dehors! Et, terminant sur un rire guttural: » La femme se fâche le secret est dehors oooooho, vieux père...

Le chauffeur, peut convaincu, presque fâché: «  Et c,est comme ça que tu me dis aussi, mais vous êtes pareils, ' ga"dé moi ça! Kang, la femme dit les choses, que kang son mari était malade je t'ai lavé le caca que les choses sales comme ça devang tout le monde et que vous riez! »

La Louise Armstrong: '' Paa,don ohh mon p'èè! C'est la chanson, c'est pas moi!

Le chauffeur, se tournant vers moi,au risque d'embouter la voiture devant lui: '' Mon frère, tu es un doyen comme moi. les choses comme ça là existaient avant? Que la femme que tu as mariée des années, des années, jusqu'à enfang, petits enfang même va parler comme çà?''

Moi, embarrassé: '' Mon frère, Hilarion Nguéma là, il avait chanté c'était avant, pas maintenant''.

Le chauffeur: '' Ah bon èèèhè?

Moi- ''Oui!, je me raclais la gorge pour mieux me faire entendre:
 « Mais si vous voulez, je vais vous raconter une histoire d'une cousine à moi ».. La femme corpulente se retourna carrément, son visage enfoncé entre les deux sièges avant et le jeune, attentif. Peut-être parce que enfin, ils ont pu me sortir de mon silence.
'' Oui! Continuai-je. Ma propre cousine a eu un problème du genre et son mari a convoqué une réunion de famille, quand sa femme, après avoir écouté sa version des faits et écouté tous les conseils, interpella son mari:'' cher époux, tu es sûr que tu as tout dit à la famille? ( le mari resta muet ), elle reprit:'' Dis aussi, mon cher mari toute la vérité, la vraie vérité! Hein! Le mari toussota, se renfrogna le visage et s'enfonça dans le dossier de la chaise, quand tous les regards se dirigèrent vers lui. Et ma cousine, son épouse de crier presque:'' Dis à tout le monde ici présent que depuis cinq ans, tu ne connais plus mon corps et que je ne connais plus ton corps ou bien tu veux que je le dise à ta place? (silence bruyant du mari). Et ma cousine de crier:'' Depuis 5 ans, mon mari, votre fils, votre beau fils, ne m'a pas baisééée hooooo!

Tout le monde, dans le taxi, se mit à rire et à crier et, quand la Louise Armstrong reprit son refrain, même le chauffeur se mit à chanter: ' Quand la femme se fâche, le secret est dehors''!

Ici, dis-je au chauffeur. J'étais arrivé à destination, pour une nouvelle journée de travail

 

Contribution spéciale de Nadjikimo Benoudjita,ancien Directeur de Publication du journal tchadien Notre Temps avec l’appréciation de la Rédaction. On retrouve cet article sur son Facebook,publié depuis jeudi 5 juillet 2018.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article