Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La colonisation de l'Afrique par la France a été achevée, en 1900 avec les conquêtes de l'Oubangui Chari et du Tchad. Un réservoir de main d'œuvre corvéable et de chair à canons. Que le Tchad, 183ème  dans le classement mondial de l'IDH abrite 3 fois plus de réfugiés que la France, 5ème puissance économique du monde, qui n'a pas seulement une dette morale, mais effective liée à la surexploitation massive et jamais compensée ( démobilisés des deux guerres, traitement discriminatoire des soldats et des anciens combattants Africains, surexploitation massive et meurtrière de la main d'œuvre forcée dans la construction du Congo Océan ), n'émeut pas les politiques français, tous bords confondus.« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde! » Quand la France s'est méthodiquement employée à prospérer sur la misère entretenue du monde Africain et continue de le faire? Areva, Bouygues Bolloré, Elf, Total, des Sangsues, semeurs de crises sociales qui soutiennent fermement et par tous les moyens dont les plus redoutablement liberticides des régimes autocrates comme celui de Idriss Deby Itno. Résoudre les problèmes des «migrants».Devrait commencer par le rétablissement de relations politiques justes et équitables, respectueuses de droits des peuples d'Afrique.

Jamais, dans les faits, le Code Noir n'a été abrogé quant à la Gestion des anciennes colonies par la France. Et, ce n'est pas rien, si parmi les migrants Subsahariens, la majorité origine des anciennes colonies françaises d'Afrique. Dans la plus grande hypocrisie, la France, spécialiste d'une diplomatie ambigüe est le pays qui persiste de manière ostensible et arrogante à infantiliser les Africains. Aucune des anciennes métropoles coloniales, anglophone, lusophone ou hispanophone, n'entretient et ne maintient des troupes militaires, sous prétexte d'accords de défenses sur le territoire des anciennes colonies. Et pourtant, le Ghana, la Tanzanie, la Zambie, le Mozambique, l'Angola, le Kenya ou le Botswana ne se portent pas plus mal que la Côte d'Ivoire ou le Sénégal. Quand Jean yves le Drian, cette émule de Jacques Foccard, vient déclarer à Idriss Déby Itno, le potentat Tchadien, à N'Djamena, que la présence militaire russe, avec l'aval des Nations Unies, en RCA, est une ingérence étrangère, on est en droit de se demander où est la souveraineté du Tchad. Et quand il va au Congo de Sassou Nguesso pour répéter la même chose, c'est là, une manifestation claire de qui dirige ces deux pays. L'Europe, une citadelle assiégée? Mais la Citadelle Europe n'a qu'à cesser d'exploiter outrancièrement en les exposant à une misère noire les richesses de l'Afrique pour le bonheur de ses populations, dont l'ignorance des origines et sources de leur relative prospérité est égale à l'énormité des crimes économiques que commettent les grandes et/ou moyennes puissances occidentales sur le continent Africain! Un continent à la fois réservoir des matières premières indispensables à leurs économies et dépotoir de tous leurs déchets. Le vrai Deal des Macron-Merkel, et autres dirigeants Européens, c'est d'avoir la modestie d'expliquer à leurs compatriotes souffreteux que les migrants, c'est le revers de leur prospérité.

Contribution spéciale de Nadjikimo Benoudjita, ancien Directeur de Publication du Journal Tchadien Notre Temps avec l’appréciation de la Rédaction

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article