Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette information ne date que de mercredi 21 juin 2018 où Journaliste en danger (JED) demande aux autorités urbaines de la ville portuaire de Boma, dans la province du Kongo Central (Ouest de la RD Congo), de diligenter une enquête urgente afin d’identifier et de sanctionner les inconnus qui ont attaqué la Radiotélévision Boma (RTB) et emportés tous les matériels de diffusion de ce média ainsi que des documents administratifs et sonores. Selon nos sources, les installations de la Radiotélévision Boma ont été prises d’assaut, le mardi 19 juin 2018 vers 3 heures du matin, par un groupe d’hommes non encore identifiés qui ont forcé et cassé les entrées pour s’introduire dans les locaux de la télévision où ils ont  emporté tous les matériels de production y compris les CD, les flashs discs, les documents administratifs, etc.

Toujours dans le même ordre d’idées, JED, cette organisation africaine de défense des Droits des Journalistes estime que cela soit une Coïncidence ou non, cette attaque est intervenue le même jour où la Directrice des programmes de la RTB devrait répondre à une convocation du parquet de Boma. Nana Mbungu a été citée à comparaître devant le parquet le 19 juin à 9 heures à la suite d’une plainte déposée contre elle par un architecte et impliquant un proche du gouverneur de province dans le dossier de construction d’un stade à Boma. Dans une interview diffusée par la RTB, un proche collaborateur du gouverneur de province aurait qualifié l’architecte recruté, d’incompétent et de non professionnel.Contactée par JED, Nana Mbungu, directrice des programmes de la RTB a déclaré : «Je ne sais pas si l’attaque dont a été victime notre chaîne de télévision est liée à cette affaire judiciaire. Notre technicien qui assurait la permanence a été interpellé pour raison d’enquête avant d’être libéré».Journaliste en danger (JED) déplore cette attaque injustifiée qui a réduit au silence cette télévision, et demande aux autorités concernées de rendre rapidement publique les résultats de l’enquête annoncée. 

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article