Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les faits se sont déroulés dans la localité mexicaine d’Ocampo (centre), tels que le rapporte le site RTBF citant l’AFP qui souligne dans sa publication du dimanche 24 juin, l’arrestation de tous les policiers de la localité mexicaine précitée après l’assassinat d’un candidat à la mairie. Les autorités locales ont annoncé que les agents de police ont été désarmés et arrêtés pour le besoin de l’enquête interne. «Tous sont interrogés pour procéder conformément au droit à une enquête sur la participation à des actes de violations des règles de la profession », a déclaré le secrétariat de la Sécurité de l’Etat mexicain de Michoacan dans le centre-ouest du Mexique, où se trouve la localité d’Ocampo.

Le candidat aux municipales Fernando Angeles a été tué jeudi par balles alors qu’il était en campagne électorale. Le phénomène ne cesse de s’amplifier puisque l’on recense plus d’une centaine d’élus tués lors des élections locales. Les agents de police ont été transférés dans une unité du secrétariat de la Sécurité, qui s’est refusé de préciser si leur détention était liée à l’assassinat du candidat aux élections municipales. Un candidat indépendant, Omar Gomez qui s’est présenté à la mairie d’Aguililla dans le même Etat de Michoagan, a également été tué par balles mercredi. Et le 14 juin, un autre candidat à la mairie de Taretan, localité située toujours dans le même Etat, a encore été assassinat. Depuis le déclenchement de la campagne pour les élections générales du 1er juillet, on estime à plus d’une centaine d’élus hommes et femmes politiques, candidats à des élections froidement assassinés.

D.P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article