Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le ministre de l’Intérieur italien et vice-Premier ministre et chef file de la Ligue (extrême droite) ne décolère pas contre les ONG européennes qui viennent en aide aux migrants naufragés en mer. Une information publiée vendredi 29 juin sur le site de RTBF citant l’agence Belga fait état de la fermeture des ports italiens pendant «tout l’été aux ONG qui secourent les migrants en Méditerranée. Les propos sont du ministre italien de l’intérieur Matteo Salvini qui pousse ses explications à l’extrême « Les ONG verront l’Italie seulement en carte postale».

 La fermeture des ports tout l’été aux navires européens sera renforcé par l’interdiction des activités de fourniture de carburant à ces ONG. «Comme me disent les militaires italiens et même libyens, les ONG aident les passeurs, consciemment ou pas », a justifié Matteo Salvini, tout en rassurant que l’Italie «continuerait à sauver tous ceux qui doivent être sauvés, avec les Etats qui sont des Etats». Le ministre Matteo Salvini s’est  réjoui se disant «satisfait et fier pour les résultats du gouvernement à Bruxelles », lors de la réunion du Conseil européen dédié à la question des migrants. «Finalement l’Europe a été obligée d’accepter la discussion sur une proposition italienne. Par rapport au néant des gouvernements Letta Renzi et Gentiloni, nos nombreuses requêtes ont été acceptées. L’Italie est sortie de son isolement et joue à nouveau un rôle », a-t-il conclu. Les autorités des pays de l’Union européenne en charge des questions migratoires sont parvenus à un accord à minima vendredi au petit matin, lequel est salué par l’Italie qui avait brandi la menace faire capoter les travaux si les autres Etats membres ne lui manifestait pas plus de solidarité face au regain d’arrivées de migrants.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article