Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans sa publication datée de samedi 16 juin, le site RTBF citant l’AFP rapporte qu’une ex-étoile montante de la Sillicon Valley, Elisabeth Holmes âgée de 34, ainsi que son ancien bras droit Ramesh Balwani, 54 ans, ont été inculpés par un grand jury pour escroquerie à grande échelle organisée de façon sophistiquée, au détriment d’investisseurs, de médecins et de patients, selon le communiqué des services du procureur fédéral pour la Californie du Nord, Alex Tse. Elle séduisait ses victimes en prétendant révolutionner les analyses sanguines via sa start-up. Elisabeth Holmes encoure aujourd’hui vingt ans d’emprisonnement pour escroquerie, une affaire qui sonne comme un signal d’avertissement pour le secteur américain des hautes technologies.

 

Elle n’avait que 19 ans lorsqu’elle avait lancé Theranos promettant des diagnostics plus rapides et moins chers par rapport à ceux des laboratoires traditionnels, grâce à des méthodes présentées comme révolutionnaires, admettant jusqu’à 200 analyses avec une infime quantité de sang. Mais, c’est une série d’articles de Wall Street Journal publiés fin 2015 qui a commencé à jeter un discret sur la crédibilité du procédé. Le montant de l’escroquerie est estimé à «plusieurs millions de dollars ». Les deux accusés risquent outre la prison ferme, de très lourdes amendes. L’acte d’accusation renseigne que des centaines de patients ou leurs assurances ont payé des tests sanguins, parfois après que des médecins, trompés eux aussi, leur eurent recommandé la start-up, basée à Palo Alto, en plein centre de la Sillicon Valley.

Moussa T.Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article