Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette rubrique vous donnera accès à toutes les publications des internautes d’une manière brute sans les commenter, ni les analyser avec un seul titre pour toutes les diffusions : « Disent-ils vrai ou faux?» Par exemple aujourd’hui Choc Infos tombe avec un hasard assez incroyable sur deux informations sur le président tchadien Idriss Deby Itno publiées respectivement par monsieur Doki Warou Mahamat : « le Dernier Ramadan de Deby » et l’autre par Mahamat Kaka arbitre central : « Deby se prépare à rendre le pouvoir ! ».Et ceci va dans le même ligne que celui de la liberté de la presse et de l’information, permettant aux internautes qui publient d’être apprécier ou critiquer sur notre journal numérique par des internautes sans que nous soyons directement impliqués. A vous tous bonne lecture!

Doki Warou Mahamat : « Le dernier ramadan de Deby!».«Nous souhaitons tous, qu’il parte. Même ceux de son parti MPS, veulent qu'il parte. Hier, a la prière du matin de la fin du ramadan, un des militant de la première heure du parti MPS, qu’on était dans le même rang cote a cote que moi, les deux mains au ciel et sur l'esplanade de la kaaba implorait dieu en disant ceci : (Allah yi damira wo yi djiba lena Afiah fil baladna.)Que dieu l'écrase et nous apporte la paix dans notre pays. A près, je lui pose la question. Mais, mon frère ! Tu faisais allusion à qui dans ton souhait de la paix dans notre pays ? Il me rétorque en me disant :(hakhaï, tu le sais bien à qui je faisais allusion ! Toi aussi. Nous sommes tous fatigués de ce type. Vous qui êtes à l'extérieur, vous êtes mieux que nous qui vivons à l'intérieur.28 ans et ça continue encore ? Que Dieu l'écrasement avant le ramadan prochain), disait il. Comme on était côte à côte, on avait continué nos bavardages entre moi l'exilé de l'extérieur et mon camarade l'exilé de l'intérieur. Voilà un peu pour vous dire ; combien ce régime et son système sont vomi par les tchadiens. Donc, la conclusion qu'on avait tiré avec mon compatriote militant dévoué du MPS est celle-ci:il n'y aura pas pire que ce système. Qu'adviendra ce qu’advienne. Les tchadiens dans leurs ensemble sont fatigués de Déby d'abord et de son système ensuite. Alors, nous proposons son départ. Et c'est maintenant. Ceci est irréversible et il n'y a rien à négocier sur ce point précis qui est son départ. Bonne fête à tous ».

Mahamat Kaka arbitre centrale : « Deby se prépare à rendre le pouvoir ! ».«Les observateurs avertis de la scène politique Tchadienne observent depuis quelques temps les signes d'une fin de règne inattendu au Tchad: Deby est en train de préparer à céder le pouvoir.

Acte 1. Il fait adopter une nouvelle constitution sans poste de vice-président et envoie son fils balader en Arabie Saoudite

Acte 2. Il arrache les Toyota de ses parents pour leur enlever toutes velléités de rébellion quand il cédera le pouvoir.

Acte 3. Il fait monter la pression par le corps judiciaire avant de livrer Charfadine à la justice, question de faire comprendre à tous que nul n'est au-dessus de la loi.

Acte 4. Il donne liberté totale à Babouri de faire son activisme pour les droits humains, laissant prospérer la réunification entre tous les peuples.

Signal fort donc d'une volonté de céder pouvoir. Il se dit même que le dauphin est déjà connu.Trois nom sont avancés: Saleh Kebzabo, Hinda Deby et une troisième personnalité actuellement travaillant au sein des institutions internationale. L'arbitre central de ce deal serait Mahamat Kaka qui renforce chaque jour sa position auprès de son père.Le jeu se dénouerait après les élections législatives. Le président de la nouvelle assemblée nationale devant jouer un rôle important dans cette transition apaisée.Les semaines à venir vont être riches en rebondissements ».

Choix et commentaire de Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article