Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Il arrive souvent qu'une chose peut en déclencher ou cacher une autre. Et cela est d'autant plus vrai que le mardi 26 juin, la Rédaction eut publié qu’aux Etats-Unis un médicament à base de cannabis autorisé à traiter des crises épileptiques. Et comme on dit souvent chacun a ses priorités, Vingt quatre heures après la lecture de cet article, Dr Djiddi Ali Sougoudi  en tant que Coordinateur National du Programme de Lutte contre le Paludisme au Tchad a plutôt voulu passer un autre message ce mercredi 27 juin,  qui lui semble très important. Il aborde un sujet relatif aux moustiques dont le titre est : «Santé : Le Moustique, créature si sophistiquée et si funestement performante !».L'auteur cherche à montrer le rôle négatif joué par le Moustique au sein de la société. A travers cette contribution qui traduit l'intérêt de l'auteur pour la santé des populations dans sa dimension plurielle, Dr Djiddi  Ali Sougoudi eut dressé un tableau sombre sur les Moustiques et directement sur le paludisme dans le monde et particulièrement en l’Afrique. C’est la partie la plus effrayante de l’analyse du Coordinateur National du Programme de Lutte contre le Paludisme au Tchad quand il dit : « Aujourd’hui encore et en dépit des luttes, le paludisme attaque plus de 250 millions de personnes dans le monde et en tue 450 milles individus essentiellement des enfants chaque année. Toutes les deux minutes, un enfant meurt du paludisme. 9 décès sur 10 se passent en Afrique qui paie un lourd tribut à cause du paludisme mais aussi l’Afrique est en retard économique à cause de ce fléau. Il existe une corrélation étonnante, visible et confirmée entre paludisme et pauvreté qui sont les bases d’un socle granitique de retard économique du continent africain. Le paludisme appauvrit les ménages et diminue les performances de production et de travail alors que la pauvreté ne permet pas de se protéger efficacement contre le paludisme. La boucle est bouclée...sur un drame millénaire».

Voici la contribution du Dr Djiddi Ali Sougoudi. Une contribution à lire avec une attention particulière : « Une minuscule créature qui demeure pour l’humanité la créature la plus abominable et la plus tueuse jamais créée. Sur le panthéon funeste d’animaux les plus dangereux pour l’homme, le moustique vient en tête et il est responsable de la mort de 4,5 milliards d’humains. C’est terrifiant et il s’agit du pire ennemi des humains depuis la création de l’homme sur terre, leur transmettant surtout le paludisme (par moustique anophèle), la dengue (moustique aèdes), la fièvre jaune (aèdes et haemagogus), la fièvre du Nil occidentale (moustique de type culex), le Chukungunya (moustique de type aèdes).Aujourd’hui encore et en dépit des luttes, le paludisme attaque plus de 250 millions de personnes dans le monde et en tue 450 milles individus essentiellement des enfants chaque année. Toutes les deux minutes, un enfant meurt du paludisme. 9 décès sur 10 se passent en Afrique qui paie un lourd tribut a cause du paludisme mais aussi l’Afrique est en retard économique à cause de ce fléau. Il existe une corrélation étonnante, visible et confirmée entre paludisme et pauvreté qui sont les bases d’un socle granitique de retard économique du continent africain. Le paludisme appauvrit les ménages et diminue les performances de production et de travail alors que la pauvreté ne permet pas de se protéger efficacement contre le paludisme. La boucle est bouclée...sur un drame millénaire.

Plus de 50 millions de cas dengue mais plus de 500.000 cas de dengue dans sa forme grave et mortelle. Plus de 200.000 cas de Fièvre jaunes avec 30.000 morts chaque année. Fièvre du Nil occidental: 13.000 cas en 2002 avec 5.000 décès. Le moustique est si sophistiqué qu’il se pose sur l’homme sans bruit, le pique avec sa trompe fine unique mais avec deux tuyaux dont l’un envoie salive anesthésiante et fluidifiante du sang à pomper et l’autre pomme le sang sans régurgiter. C’est en envoyant sa salive qui anesthésie (pour rendre sans douleur sa piqûre mortelle) et qui fluidifie le sang (pour rendre fluide et facile à tirer) que le moustique malade d’un parasite appelé plasmodium transmet ce minuscule parasite tueur. Le moustique aurait cinq cœurs selon certains savants religieux et derviches sans études de l’anatomie. Mais c’est une créature parfaitement douée et trop cruelle. Il tue depuis la nuit des temps. Des grands rois en sont mort du paludisme au summum de leurs gloires: Nemrod, pharaon Toutakhamon, le tyran Néron, le conquérant Alexandre le Grand....le paludisme a nourri longtemps l’ignorance de l’humanité qui avait longtemps cru que c’est le mauvais air (d’où le mot malaria) qui transmettrait le paludisme puis par les marais (paludus) où marécages.

Il a fallu le 20 siècle pour comprendre que c’est le moustique est le vecteur qui transmet un parasite plasmodium, tueur qui existe sous cinq formes: plasmodium falciparum (le plus meurtrier), plasmodium vivac, p. ovalé, p. malarae, p. Knowlegi. Le cycle du parasite dans le moustique et dans l’homme est complexe d’où la difficulté à trouver un vaccin efficace. Cependant des médicaments efficaces existent. Il faut craindre au Tchad l’apparition des résistances compte tenu de l’usage abusif et désordonnés des antipaludiques par les faux prescripteurs et autres profanes. Pour prévenir le paludisme, il faut dormir sous moustiquaire imprégnée, détruire les gîtes de moustiques et de leurs larves, utiliser des insecticides et protéger les femmes et les enfants de moins de 5 ans, deux couches les plus vulnérables, à travers deux types de traitement préventif bien codifié et efficace. Il faut éviter de traiter un paludisme sans preuve formelle avec un diagnostic efficace. Toute fièvre n’est pas paludisme. Éviter de prendre un traitement antipaludique pour toute suspicion de paludisme. Aujourd’hui et dans chaque centre de santé du Tchad, il existe le test de diagnostic rapide (TDR) du paludisme grâce au Fonds Mondial et les médicaments efficaces. TDR et médicaments sont gratuits. Lutter et éliminer le paludisme est possible au Tchad mais il faut d’énormes ressources qu'il faut judicieusement gérer afin d’atteindre des objectifs louables et éminemment élevés ».

La Rédaction

Encadré : Quelques réactions des Internautes

Abdraman brahim Ingai Obkené :«Le paludisme c'est une pathologie parasitaire transmise par l'anophèle. cette maladie touche souvent les couches vulnérables notamment les femmes enceintes et les enfants de moins de 5ans .Cette dernière est la première cause de mortalité et la morbidité .Dr comme vs disiez le Salut par l'utilisation de moustiquaire imprégnée. Néanmoins, J'ai mené une enquête par rapport a cette maladie, surtout sur le volet de la prévention par l'utilisation de la moustiquaire imprégnée en particulier dans à N'Djamena .Le résultat nous montre que. Parmi les 100 cibles interrogés sur la question de la réception de la moustiquaire imprégnée 42% on reçu et par contre 58% n'ont eu accès à celle-ci. Sur la question de ce qui ont dormi ou non sous une moustiquaire imprégnée. Parmi les enquêtées 53% ont dormi et dorment sous une moustiquaire imprégnée et par contre 47% n'ont pas dormi. Et 76% n'ont pas entendu le message de sensibilisation appropriée à son utilisation. C’est pourquoi ces résultats intrigants nous montre que l'enjeu est énorme il ya de mesures à prendre.ils nous faut beaucoup de moyens pour éradiquer cette maladie ».

Adam Batrane : « Merci pour cette leçon complète sur le paludisme Dr. Le personnel de Santé et les intellectuels peuvent s'en servir pour lutter efficacement contre cette tueuse humaine plus que toutes les guerres réunies de part le monde. Cette maladie agit aussi sur le développement intellectuel de l'enfant donc à l'école, la compréhension d'un enfant atteint du paludisme est différent d'un enfant qui n'a jamais contracté le paludisme. Cela laisse croire que par ignorance nous avons perdu beaucoup des têtes pensantes et utiles pour notre pays. Il est temps de se remettre au travail pour lutter efficacement contre ce fléau qui nous retarde aussi économiquement. Le gouvernement doit avoir un regard particulier pour protéger son peuple et renforcer la capacité des acteurs impliqués pour la lutte. Aussi, l'Etat doit faire en sorte que la structure abritant le PNLP doit répondre à la norme internationale »

Ali Abderamane Mahamat : « Merci Dr. On aurait appris que le moustique dispose d'un appareil de liquéfaction et d'analyse du sang, des instruments d'Anastasie et de détection thermique etc. C’est qui est incontestable il est cité dans le Saint Coran sourate 2 verset 26. Voilà plus de 15 siècles qu'il résiste à l'épreuve du temps. Alors que Dinosaure et Mamout sont incarnés par Denver et mis en scène par Spielberg. Zao composa une belle chanson pour décrire ses œuvres mais aussi pour sensibiliser

Abdramane Adoum Haliki : « Oui Dr. Les maladies causées par les moustiques tuent plus que le sida. Et, c'est pas rien que Dieu a mentionné l'exemple de moustique dans le saint coran (Sourat 2 « la vache ou Baqara ») verset 26).Concernant le test de palu et sa gratuité je ne vois ... Faut bien sillonner la capitale et les provinces pour se rendre à l'évidence ».

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article