Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

L’archipel de Vanuatu composée de 80 îles subit fréquemment les conséquences néfastes des activités volcaniques. Ce qui a conduit les autorités d’annoncer lundi des mesures incitatives pour convaincre les habitants de l’île d’Ambae de partir définitivement en raison de la reprise d’activité de son volcan qui crache encore des cendres. L’état d’urgence a déjà été déclaré en avril sur cette île, dont 11 000 habitants avaient été évacués en septembre 2017, à cause du volcan Manaro Voui. Beaucoup ont retrouvé tout juste leur demeure mais l’Observatoire de prévention des risques géologiques du Vanuatu avait annoncé que le Manoro Voui entrait dans une nouvelle éruption. L’évacuation n’est pas obligatoire, mais les autorités souhaitent vivement que les habitants ayant quitté Ambae puissent s’installer ailleurs de façon permanente.

 

 Le conseil des ministres a donné son accord pour l’implantation à quatre endroits sur l’île voisine de Maewo. Ces lieux seront loués aux propriétaires des terres sur lesquelles ils s’installent. Le gouvernement prend en charge l’organisation et l’évacuation de ceux qui iront s’y établir entre le 1er juin et le 30 juillet. Les aides seront allouées uniquement à ceux qui s’implanteront à Maewo. «Une aide alimentaire sera fournie aux déplacés d’Ambae sur Maewo pendant une période maximale de six mois », a précisé le gouvernement dans un communiqué. « Au terme de cette période, les cultures qui auront été plantées au premier jour seront prêtes à être récoltées ». Il n’est pas certain que tous les habitants de l’île Ambae acceptent de partir. « Les cendres touchent surtout les populations du sud et de l’ouest, qui sont probablement celles qui partiront », a indiqué à l’AFP Henry Vira, un responsable de l’île. L’archipel de Vanuatu peuplée de 270 000 habitants avait été en partie ravagé en 2015 par un puissant cyclone qui avait fait 11 morts. Vanuatu était un Condominium franco-britannique jusqu’à son indépendance en 1980, devenant une république. C’est l’un des pays le plus pauvre du monde. Il se situe géographiquement sur la ‘ceinture du feu’ du Pacifique où la collision de plaques tectoniques provoque de fréquents séisme et une importante activité volcanique.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article