Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Juste cette petite phrase ou parole dite le jeudi 10 mai 2018 par madame Rosine Djibergui Amane ,lors de la prestation de serment par les membres du gouvernement de la 4ème République en présence du président de la Cour Suprême et surtout du président de la 4ème République religieuse du Tchad(RRT) Idriss Deby Itno:«Monsieur le président de la Cour suprême, s’il m’est permis de prendre un engagement solennel devant Dieu et devant la Nation et de signer la Charte déontologique, je le fais, sinon il n’est pas permis de jurer». Reste pour l’instant une séquence que tout le monde continue d’en parler. Une vraie fausse-note de la 4ème République d’Idriss Deby Itno en refusant de prêter serment sur la Bible conformément à ce que recommandent les Saintes écritures de confession chrétienne. Si les uns ont salué la décision de cette dame,apparemment un premier acte depuis l’histoire de ce pays bilingue (Français et arabe), d’autres avancent soit un langage assez sournois ou indécis, soit ils s’y opposent ou se lancent simplement dans une analyse assez personnelle comme la réaction du Coordination Nationale du Programme de Lutte contre le Paludisme au Tchad monsieur Djiddi Ali Sougoudi dans son coup de Bandagaï 339 du vendredi 11 mai 2018 titré « Mme Rosine Amane, une zélée religieuse et intégriste ou brave femme de caractère !» Voici sa première réaction : « En refusant de violer les recommandations de sa foi et en boudant le serment, dame Rosine, catholique protestant, Ministre du transport et de l’Aviation Civile, a fait preuve d‘un zèle religieux inquiétant. Quelle mouche illuminée et derviche a piqué cette dame qui se transforme du coup en zélée, fébrile et avec des frissons, une attitude inégalée parmi toutes les autres de ses collègues ministres? Elle est la seule religieuse, la lieuse? La seule qui croit plus en Dieu que les autres? Sa Bible date de quel siècle? Cette ferveur subite de la dame notaire et politicienne cache peut-être son malaise d’être Nommée pour diriger efficacement un Ministère de l’Aviation en turbulence perpétuelle, en crash annoncé et en décollage impossible. Peut-être elle a d’autres motifs inavoués, au delà de l’interdiction du serment faite par Mathieu ou par un autre de la bible. Dame Rosine, cette protestante, est-elle une illuminée et une prêtresse obtuse voire une intégriste en sa religion? »

En seconde réaction, monsieur Djiddi Ali Sougoudi cible en bon littéraire et scientifique ce que les gens confondent souvent en matière de religion : « L’intégrisme n’est pas seulement musulman, ce rigorisme religieux se trouve aussi dans le catholicisme, l’évangélisme et le judaïsme. D’ailleurs toutes les religions monothéistes invitent à des positions figées, à des réflexes de zèle religieux et à des réactions caractérielles atypiques mais propres à ces religions. Je comprends la psychologie de cette dame engluée dans sa foi qui la prend en otage. Elle veut bien être Ministre mais sa foi là tiraille et le malin diable de la religion lui insuffla une attitude d’intégriste Chrétienne au comportement buté et trop zélé. Contrairement aux autres ministres pressés de se délecter sur leurs strapontins ou postes, Rosine a fait parler ses convictions dans son intégrisme intégral. Il faut féliciter cette dame pour son zèle religieux mais aussi il faut la ficher et la suivre de trop prêt car elle peut devenir de plus en plus religieuse et capable d’actes de rebellions comme ce fut à Kouno (Chari-Baguirmi) avec ce derviche musulman, capable de lévitation, ayant voulu marcher sur la Hollande depuis son obscure médersa de Kouno.Il faut reconnaître aussi que la nomination illico presto de mon cousin et beauf, le généralissime Mahamat Rozi, est une consécration qui tombe du ciel sur un Mahamat Rozi qui ne s’attendait pas à tant de baraka journalier, une baraka survenue non du ciel ni du Président mais conséquence du caractère rétif et peu conciliante d’une dame religieuse et politicienne ».

Il continue d’expliquer de façon assez progressive, mais nettement orientée vers la décision du président de la République en nommant comme il le dit de lui-même : « Le Général propulsé ministre se précipita pour « manger le Coran » (signifie jurer sur le Coran) comme au bon ou mauvais vieux temps du FROLINAT dans lequel les serments, les parjures et « taper sur le coran ou sur la Bible » étaient monnaies courantes et manipulables. Jurer est une chose, s’en tenir au contenu d’un serment est une autre paire de manches d’une chose inouïe, à craindre ou à dompter, selon son degré de paganisme ante-islamique, antébiblique, païen, ou selon sa foi de prophète ou d’ouléma en terre sainte ou de fétichisme. Les autres ministres veulent jurer vite et aller au « mangement », au râtelier, au buffet, mais voila Rosine qui gâte sa propre sauce par un éclair religieux qui éblouit son esprit d’ancienne ministre à plusieurs postes au cours desquels elle n’est pas exempte de petits délits de gestions possibles. Tous ont juré sauf Rosine et tous savent qu’ils ont prononcé un serment inaudible à leurs propres oreilles. L’émotion aidant, de nombreux ministres ont été pris au dépourvu et ne savent pas que jurer sans réfléchir peut les mener à une malédiction épouvantable. Or eux, ils ne croient pas trop aux malédictions divines contrairement à Amane Rosine, trop zélée en religieuse. Le pire serait à venir dans ces serments des ministres et leurs parjures futurs, avec une grande malédiction de leur gouvernement jureur qui pourrait périr d’une foudre divine si jamais le serment serait violé ou sodomisé. Par ailleurs, trop peu de nos ministres sont religieux car beaucoup d’entre eux croient plus au marabout, aux esprits et aux fétiches qu’en Dieu, l’Unique, le miséricordieux ».

Enfin, il termine sa réaction en soutenant avec acharnement son point de vue ou sa réaction : «  D’ailleurs pour parvenir à ces postes, certains ont bu des décalitres d’eau de charbon aux versets coraniques, enterrer des animaux de robes noires, réciter des dou’as kilométriques, s’agenouiller devant un gourou, un marabout, un prêtre, un pasteur ou un guérisseur à poudres de perlimpinpin. Cette courageuse femme mérite d’être Surveillée pour l’empêcher de tomber dans l’extrémisme religieux voire violent. C’eût été en France, elle sera fichée et étiquetée « S », c’est-à-dire signalée et/ou surveillée pour l‘avoir vue si arc-boutée et si rétive. Rosine et sa Bible selon Mathieu nous font resurgir que l’intégrisme et l‘extrémisme ne sont pas que musulman mais aussi chrétien. Et justement il existe dans le monde des chrétiens rigoristes, intégriste parfaits, mais aussi des juifs orthodoxes qui ne mélangent pas les femmes et les hommes dans un bus et cela dans un monde civilisé comme l’Etat d’Israël. Rosine, la rabbine, la Seïda (religieuse musulmane) et la prêtresse chrétienne, vous êtes une pythie, une illuminée sur son coryphée, a l'apogée de sa foi, une zélée assise sur sa mausolée ou debout devant son autel où stèle et surtout une femme, la seule, qui respecte ses convictions religieuses mises au dessus du matériel et des responsabilités. Vous voilà, Rosine, reine qui ressemble à une figurine divine mais idolâtre, car respectant la parole Sainte sans sainteté du prêtre protestant, imperturbable devant tous les idoles du pouvoir et de la hiérarchie qui vous invitent au serment de la gouvernance par la corruption et le copinage politicien. Alléluia! allah-Akhbar!! Une prophétesse nous est née ??Bon vent, bonne dame mais gare à la foi en overdose! C’est un opium du peuple.... »

Ahmat Zéïdane Bichara

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article