Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La laïcité de l’Etat tchadien est-elle déjà morte avec la naissance de la 4ème République du Tchad où à la prestation du serment les ministres eurent juré  le jeudi 10 mai 2018 de la manière suivante comme cela a été déjà signaler dans les précédentes publications: « Moi, je jure au nom d’Allah le Tout-puissant d’être loyale dans mon travail, de ne pas trahir la Nation et le peuple, de ne pas détourner le denier public, de ne pas dévoiler le secret de l’Etat et de respecter les engagements contenus dans la charte déontologique du gouvernement » ? Serait-elle finalement la cause de la division entre les Chrétiens et les Musulmans de ce pays africain: mythe ou réalité ? Suivons l’évolution de cette situation politique de plus près. Déjà admettons que depuis le jeudi 10 mai 2018 date de la prestation du serment par les membres du gouvernement beaucoup d’organisations de la société civile ou certains partis politiques se sont déjà levés pour dénoncer ou condamner cette mauvaise-route politique empruntée par le président tchadien. Mais il y a aussi ceux qui apportent sans peur leur soutien au président tchadien Idriss Deby Itno pour avoir fait passer leur pays à la 4ème République avec l’adoption de la nouvelle constitution.Finalement on peut se permettre de dire que  la situation dans ce pays de la sous-région d’Afrique centrale s'annonce progressivement très délicate et pleine d'incertitude.

Par exemple ci-dessous, un communiqué de presse du vendredi 11 mai 2018, appartenant au parti des Intellectuels Socialistes Tchadiens pour l’Evolution (PISTE), portant respectivement la signature  de son président Natoi-Allah Ringar  et de son secrétaire général Hassane Haroun Yacoub. Ces deux responsables de cette formation politique, rapportent que : «Le parti politique constate avec une grande visibilité qu’une machine de persécution des chrétiens Tchadiens est déjà lancée par le président de la 4ème République du Tchad Idriss Deby Itno. Selon ces deux responsables socialistes, celle-ci se prouve par les multiples injures à l’égard des prêtres catholiques suite à une déclaration si noble de l’épiscopale dénonçant la souffrance de tout le peuple tchadien organisée et orchestrée par Idriss Deby Itno. L’animation de la journée de la promulgation de la 4ème République par la musique unique arabe L’Habillement forcé des jeunes filles chrétiennes en voile pendant la cérémonie de la promulgation de la 4ème République, les sorties officielles du président Idriss Deby Itno en grand boubou arabe à l’ouverture,à la clôture du Forum National Inclusif et aussi à la journée de la promulgation de la 4ème République ,les multiples déplacement d’Idriss Deby Itno en Arabie Saoudite et autres pays arabes suivi de sa déclaration contre Israël sont des comportements antichrétiens et le PISTE demande aux frères Nordistes de ne pas tomber dans le sillage machiavélique d’Idriss Deby Itno. Car, il a une vision de détruire le Tchad dans ses 1284000 km2 avec la 4ème République ».

Le président du PISTE et le secrétaire général eurent aussi constaté dans leur communiqué de presse qu’Idriss Deby Itno : «refusant lui-même de jurer de son Dieu pour le serment, il force les Chrétiens et les Chrétiennes ministres de jurer, ceci est un message envers les Chrétiens et les Chrétiennes que leur persécution est déjà présente.Le parti PISTE demande aux Chrétiens d’être de se mobiliser  et d’être vigilants dans l’unité et de se défendre comme madame Rosine Djiberguie Amane et d’être ferme dans la foi comme madame Madeline Alingué partout ou besoin se fera sentir. Le Tchad est un pays laïc et la foi chrétienne existait avant l’arrivée du président Deby au Tchad».

Le président Natoi-Allah Ringar et Hassane Haroun Yacoub assumant les fonctions de secrétaire général déclarent ouvertement  dans leur conclusion que :«Le PISTE organisera une marche pacifique pour soutenir les Chrétiens et les Chrétiennes pris en otage par Idriss Deby Itno, seul responsable de la déclinaison du pays et le PISTE demande la mobilisation des défenseurs des Droits Humains et les responsables des Institutions chrétiennes de soutenir cette marche dont la date sera publiée dans les jours qui suivent.A cause de ce comportement d’Idriss Deby Itno ,le parti PISTE s’engage pour la Fédération du Tchad afin  de permettre à chaque Tchadien de vivre en paix et la cohésion sociale selon les us et les coutumes ,la démocratisation et le modèle constitutionnel».

Ahmat Zéïdane Bichara

En encadré: 

Ci-dessous la réaction du Cordinateur National du Programme de Lutte contre le Paludisme au Tchad, Dr Djiddi Ali Sougoudi qu’il a personnellement adressé  à Natoi-Allah Ringar en tant que président du parti PISTE et l’un des signataires de ce communiqué de presse commenté ci-dessus. Djiddi Ali Sougoudi eut titré sa réaction dans son coup de Badangaï 340 : « Natoi-Allah Ringar et son parti le PISTE dans un délire total ».

Voici ce qu’il a dit : « Un petit parti politique désabusé venait de pondre un article pour déverser sa colère et surtout sa bile sécessionniste dans un raisonnement tendancieux et tiré par les cheveux. Natoi-Allah Ringar, à travers son communiqué du 11 Mai de son minuscule parti PISTE (Parti des intellectuels socialistes tchadiens pour l’évolution), lâche un pet nauséabond digne de clivage fondé sur des considérations ineptes voire grotesques. D’abord, pour lui, le Tchad est en islamisation par ce que le Président Déby porte des boubous à plusieurs Cérémonies, parce que dans certains cérémonie on y entend de la musique arabe et que des filles portent des voiles, parce que le Président s’est rendu quelques fois en Arabie-Saoudite....Ensuite et après sa litanie et verbiage de griefs d’une puérilité évidente, l’homme politique désabusé appelle à la fédération du Tchad, appelle à la mobilisation de ses frères chrétiens et demande aux musulmans de ne pas tomber dans une guêpière de son imaginaire névrotique.

Enfin le patron de la PISTE raconte dans son torchon de pamphlet d’autres bla-bla sans colonne véritable s’affaissant comme un bébé de chiffons. Il invite les Chrétiens à une marche. PISTE est un parti uniquement chrétien, créé par le saint esprit ou par Marie la vierge, avec mission divine de mobiliser seulement les chrétiens? Et les autres adeptes d’autres confessions, fussent-elles animistes ou monothéistes? Tout laisse croire ce Natoi-Allah Ringar est un subversif ringard qui joue avec le feu.D’où sort ce prophète délirant qui hallucine et qui se voit de partout envahi par l’islam, religion de sa phobie. Il extériorise son islamophobie digne d’un insensé chef de parti qui ne rêve que de la fédération alors qu’il vit ou végète dans un pays à majorité musulmane (54%) constituant son potentiel électorat. Ou bien cet homme et son parti PISTE manquent de vision et de stratégie en déblatérant ou écrivant tant d’incohérences? Le mec semble atteint d’un paranoïa et il est même paranoïde. Sinon pourquoi et subitement il ressent un malaise à voir des filles en voiles? Les froufrous de voiles se constatent même sur les marchés de Dembé ou de Chagoua, de Gassin ou de Walia sans inquiéter personne.

Les boubous ou djelabia sont même porté par les compatriotes d’autres confessions, non? Pour le voyage en Arabie, même NGarta, un Animiste et/ou Chrétien était parti signer des accords et c’était ce païen adepte de yondo qui construisit la plus grande mosquée du Tchad avec l’assistance des saoudiens. Est-ce que Tombalbaye avait tenté d’islamiser le Tchad en faisant tout cela? Au contraire NGarta avait bien voulu rendre païen le pays en recourant au vaudou et au Yondo pour sauvegarder son règne. Je ne suis ni le griot ni le défenseur aveuglé du président Déby qui en dispose à la pelle les laudateurs et les flagorneurs en défensifs mais je suis plutôt sidéré de voir un homme avec un parti politique sorti d’ex nihilo raconter des balivernes et lâcher des fausses alertes sur une islamisation quelconque du pays. A ma connaissance, le Tchad n’est pas encore un État islamique même si un référendum pourrait bien asseoir l’islam comme religion d’Etat au vu du taux de 54% de musulmans. Que ceux qui ont une peur bleue des Musulmans du Tchad arrêtent d’ampoulé les petits faits et constations puériles qui n’ont rien d’une émanation de la grande masse des musulmans.

Que Natoi-Allah se taise s’il n’a rien à donner aux Tchadiens et à son électorat insignifiant ou mince comme une peau de chagrin. Un minuscule parti politique sans assise, vivant de son ulcère ou de son crash politique dans un monde de compétitions et de persuasion par les idées éminemment positives et politiques. Le cancre en politique tourne son dos et en fait rond, on dirait qu’il couve sa propre névrose phobique d’une religion dont il craint sans raison la force politique et sociale dans un Tchad où les religions doivent être à équidistance de la politique. Son parti PISTE apparaît, après ce communiqué, comme un parti opportuniste, un parti nain, sinon charognard qui cherche à glapir d’aise ou à hurler d’un hurlement sinistre des hyènes sur le cadavre des tchadiens victimes futures de violences interreligieuses. Que cet incapable en manque d’électorat boucle son bec ou son museau pointu de diable-de-Tasmanie au venin coupable de semer la haine dans les cœurs des Tchadiens. D’ailleurs, pourquoi le Ministère de l’intérieur laisse prospérer ce genre de partis dirigés par des affabulateurs et de menteurs endurcis? Il faut dissoudre ce parti dénommé PISTE!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article