Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans sa publication datée du 02 avril, le site de BBC fait état d’un double attentat survenu mardi à 13h30 (heure locale) dans une mosquée de Mubi, dans l’Etat de l’Adamawa et dans un marché situé à proximité. Selon un employé du cimetière, en tout, 86  morts ont été enterrés entre mardi et mercredi. Un autre employé du même cimetière évoque le même chiffre, précisant qu’ils avaient « enterré 76 corps jusqu’à 21h00 mardi et 10 mercredi matin, vraisemblablement des personnes blessées qui ont succombé à leurs blessures pendant la nuit». L’imam Garki, porte-parole local de l’Agence nationale des urgences attribue ce double attentat au groupe djihadiste nigérian Boko Haram.

 

 Le bilan partiel était de 30 morts et les personnes grièvement blessées et évacuées à Yola, chef lieu de l’Etat de l’Adamawa, répondaient bien au traitement, a-t-il dit. Le ministre local de l’Information, Ahmed Sajo a donné des explications sur la disparité constatée entre les chiffres officiels et les déclarations des témoins sur les lieux du drame. Il a reconnu qu’il était «possible que des proches des victimes aient amené les corps directement pour être enterrés, sans passer par l’hôpital, où ils ont procédé au comptage». Les corps des victimes doivent être rapidement enterrés dans la tradition musulmane, ce qui rend le comptage difficile et aléatoire, dans une région difficilement accessible. La ville de Mubi subit les assauts répétés du groupe djihadiste Boko Haramn, qui sévit bien au-delà des frontières du Nigéria.

Moussa T.Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article