Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Des biens immobiliers appartenant à l’ex-première dame viennent d’être saisis par la justice nigériane. Un juge de la haute cour fédérale qui a donné l’ordre formel lundi de saisir deux immeubles propriétés de l’épouse de l’ancien président Godluck  Jonathan. L’accord de saisi des appartements délivré par le juge fédéral a une validité de 45 jours. C’est le temps nécessaire dont aura besoin la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) pour faire son enquête, selon ce juge de la haute cour fédérale.

Si au terme de ces 45 jours, l’enquête n’est pas bouclée, la Commission dispose la faculté de solliciter l’extension de la confiscation de ces biens saisis. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la promesse faite par l’actuel président Mahamadu Buhari lors de la campagne électorale afin de traquer toutes les personnes impliquées dans des affaires de corruption. Depuis son accession au pouvoir en 2015, il s’attèle tant bien que mal à retrouver les importantes sommes d’argent et les biens qui ont été subtilisés des fonds publics, et se donne les moyens pour nettoyer le Nigéria du « cancer » de la corruption. Le parti populaire démocratique, PDP, de l’ancien président, s’érige en victime en dénonçant une « chasse aux sorcières » contre les opposants politiques.

D.P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article