Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Avant d’être célébré partout dans le monde, la fête du 1er mai remonte à 1947 en France et 1886 aux Etats-Unis lors d’une grève généralisée de salariés américains, où près de 400 000 salariés ont marché à Chicago pour réclamer une journée de travail de 8 heures. Aujourd’hui, les organisations syndicales profitent de cette journée mémorable pour se retrouver ensemble afin de rappeler leurs revendications à leurs gouvernements respectifs et de cultiver la solidarité syndicale nécessaire pour préserver les acquis obtenus par d’importantes luttes.  En France, la fête du 1er mai 2018 a été célébrée dans le calme dans la plupart de grandes villes, où des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans le calme, à l’exception de la manifestation de Paris émaillée par incidents provoqués par la mouvance radicale «black blocs ». Deux cents personnes ont été interpellées en marge du cortège du 1er mai dans la capitale française. Le nombre total des manifestants en France a été évalué à 143 500 par le ministère de l’intérieur.

 

 Pour la seule ville de Paris, la préfecture de police a dénombré 20 000 personnes lors du défilé syndical sans le compter le nombre de 14 500 personnes hors du cortège comprenant 1200  personnes encagoulées. Le syndicat CGT avance les chiffres de 55 000 personnes ayant participé au défilé de Paris et 210 000 dans toute la France. Des manifestants ont saccagé de restaurants, brisé de vitres et lancé des engins incendiaires. Ils ont également attaqué une concession automobile, un abribus, une pelleteuse de chantier. Une voiture et un scooter ont été incendiés par les manifestants en marge du défilé du 1er mai. En province, les défilés se sont déroulés dans un climat bon enfant, à l’appel de l’influent syndicat CGT, qui se dresse « contre la remise en cause des acquis sociaux, la sélection à l’université. Pour le progrès social, la paix, la solidarité internationale». Les cheminots engagés dans un bras de fer avec le gouvernement participent massivement dans le cortège du 1er mai. Ils sont en grève deux jours sur cinq depuis début avril pour protester contre la réforme de la SNCF. Les étudiants opposés à la réforme de l’enseignement supérieur et les retraités sont également présents.

 

Le 1er mai en Turquie et en Iran est marqué par des arrestations.  Au quartier de Besiktas à Istanbul en Turquie, 84 personnes arrêtées ont été embarquées à bord de bus pour être entendues. Alors qu’à Téhéran, ce sont six personnes qui ont été interpellées lors d’une manifestation non autorisée d’ouvriers et d’enseignants à l’occasion du 1er mai, selon l’agence iranienne Ilna, proche des syndicats.Au Cuba, le 1er mai est célébré dans un contexte assez particulier de changement à la tête du pays où le nouvel homme fort Miguel Diaz-Canel et son prédécesseur Raul Castro ont été largement salués par des militants syndicaux pendant le défilé du 1ermai. Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé à La Havane, capitale cubaine. Le 1er mai est une fête qui mobilise habituellement au-delà des travailleurs. D’autres forces vives comme de mères au foyer, des étudiants et autres militants du Parti communiste cubain (PCC) participent également au défilé du 1er mai.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article