Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Éloigné du terrain par une blessure de la cheville droite survenue en février, ce qui l’a privé du match retour contre le Real Madrid le 06 mars dernier, Neymar Jr s’est soigné et mieux encore, il  a atterri le vendredi passé à midi à l’aéroport du Bourget. Le retour dans la capitale française du meilleur joueur brésilien est un événement important pour le club parisien, où son influence et son aura ne sont plus à démontrer. Beaucoup de rumeurs ont couru, un feuilleton aux multiples rebondissements durant sa longue période de convalescence mais la star du Paris-Saint Germain a regagné la capitale française.

Le jouer aurait été aperçu débarquant d’un avion privé, aux alentours de midi, heure locale, en tenue décontractée et surtout marchant sans béquilles, selon l’AFP. C’est une nouvelle sans doute rassurante pour le staff parisien, qui va désormais s’occuper de la prise en charge du programme de reprise au sein de l’équipe du Brésilien, après son opération du pied droit chez lui à Belo Horizonte, en mars dernier. Etant donné presque la fin du championnat de la Ligue 1, il ne devrait plus faire son apparition sur le terrain, afin de le ménager et lui permettre d’arriver dans les meilleures conditions à la Coupe du monde prévue en juin prochain. Selon le corps médical brésilien, son indisponibilité était d’ailleurs estimée à deux mois et demi voire trois mois, ce qui le rapprochait de la toute dernière journée de championnat. Toutefois, il n’est pas exclu de le voir au stade de France le 8 mai, lors de la finale de la Coupe de France qui opposera le PSG contre la modeste équipe de Herbiers. Il fera également son apparition le 12 mai, au Parc des Princes pour la célébration du titre, à l’occasion de la réception du Stade Rennais.

Moussa T.Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article