Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le président sud-africain est l’un des rares chefs d’Etat à montrer le bel exemple en offrant gracieusement la moitié de son salaire à une œuvre de bienfaisance, notamment la Fondation Nelson Mandela. Il justifie ce geste en ses termes : «En mémoire de Madiba, en reconnaissance des grands sacrifices qu’il a faits et de son engagement inlassable pour améliorer la vie des plus vulnérables, il y a quelque chose que chacun d’entre nous peut faire ». Le président sud-africain a annoncé personnellement qu’il ferait don de la moitié de son salaire de 290 000 dollars soit 162 239 000 FCFA à une organisation caritative créée en l’honneur du premier dirigeant noir d’Afrique du Sud, Nelson Mandela. C’est un geste qui tranche avec le comportement de son prédécesseur Jacob Zuma et bien d’autres dirigeants africains plutôt préoccupés à piller les ressources de leurs pays respectifs au même titre que les rapaces étrangers constitués des multinationales et de fonds d’investissement privés. Le président Ramaphosa qui doit faire face à une élection nationale en 2019, a annoncé ce don mercredi dernier devant les parlementaires.   

 

 Les dons, a-t-il poursuivi, feraient partie d’un nouveau fonds appelé Thuma nina (envoie moi) , et seraient gérés par la Fondation Nelson Mandela. L’homme d’affaire sud-africain devenu président de la république espère également que geste servira d’exemples à d’autres-même si ce n’était pas avec un don en espèces sonnantes et trébuchantes.«Nous recherchons des personnes ayant les compétences, le temps et l’engagement nécessaires pour prêter main-forte à ces projets communautaires grâce au mentorat, à la formation et au renforcement des capacités ». Et d’ajouter «De cette manière, nous offrirons aux sud-africains une opportunité tangible, avec un impact significatif, de faire partie intégrante de la lutte contre la pauvreté ».  Ce fonds sera lancé cette année au cours de la cérémonie marquant le 100e anniversaire du premier président noir sud-africain, Nelson Mandela.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article