Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Cette information porte depuis sa publication hier jeudi 26 avril 2018 par la RTBF la signature de l’Agence Belga. En effet, l’Agence Belga rapporte qu’au moins 200 dépouilles ont été retrouvées dans quatre charniers datant du génocide commis au Rwanda en 1994 et découverts dans un village situé à l'extérieur de Kigali, a-t-on appris jeudi auprès du directeur du mémorial du génocide rwandais. Les corps ont été découverts dimanche dans le village de Rusororo après plusieurs jours d'excavation de la part de résidents qui ont creusé jusqu'à 20 mètres de profondeur. « Cacher les corps était une des manières utilisées pour effacer toute trace du génocide commis, les corps retrouvés à Rusororo ne seront pas les derniers à être retrouvés », a déclaré Honore Gatera, directeur du mémorial du génocide rwandais, selon lequel cette découverte, 24 ans après le génocide, n'est pas une surprise.

Aussi la RTBF dans sa publication eut mentionné  que monsieur Honore Gatera, directeur du mémorial du génocide rwandais eut indiqué que les corps seraient enterrés à un endroit « digne » pour permettre aux proches de ces personnes tuées lors du génocide de leur rendre hommage. Lorsque les corps ont été exhumés, dimanche, certains survivants du génocide ont tenté d'identifier des proches perdus en 1994 sur la base de vêtements retrouvés dans les charniers. La principale organisation de survivants, Ibuka, pense que ces 200 corps proviennent d'un groupe de 3000 personnes tuées après avoir été rassemblées à Rusororo durant le génocide, et dont les corps n'ont jamais été retrouvés. Le génocide rwandais, commis à l'instigation du régime extrémiste hutu alors au pouvoir, a fait quelque 800.000 morts entre avril et juillet 1994, essentiellement parmi la minorité tutsi, mais aussi chez les Hutu modérés.

Ahmat Zéïdane Bichara

La Rédaction de Regards d’Africains de France souhaite un bon séjour à son correspondante spécial Eric Mocnga Topona, apparemment pour une première mission dans ce pays d’Afrique de l’Est, certainement pour le compte de Deutsche Welle, la Radio Internationale allemande, en Français, qui est un autre regard sur l’Afrique et sur l’Allemagne par la Rédaction francophone et son réseau de correspondants. Par la même occasion , la Rédaction lui souhaite aussi un bon retour à Bonn en Allemagne , dans cette ville où il est installé depuis quelques années avec sa famille. 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article