Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le constructeur automobile américain, General Motors compte supprimer plus d’un millier d’emplois dans une usine de production américaine afin de s’adapter au tassement de la demande pour les berlines et citadines aux Etats-Unis, selon le communiqué rendu public vendredi par géant américain d’automobile. La mesure concernera particulièrement l’usine de Lordstown, dans l’Ohio, où GM fabrique la marque Chevrolet Cruze, une berline dont les ventes sont appelées à stagner cette année après chuté de 32% lors des quatre dernières années.

L’usine visée emploie un peu moins de 3000 salariés divisés en deux équipes. Il ne reste qu’une seule équipe à partir de mi-juin, signale le constructeur automobile, qui avait déjà procéder à la suppression d’une équipe dans cette usine l’année écoulée. Près de 1500 salariés sont concernés par cette mesure, qui s’explique la tendance actuelle des américains de plus en plus portés vers les «grosses» voitures au détriment des «petites», encouragés par des prix de l’essence à la pompe relativement bas, des taux d’intérêt concurrentiels et un marché du travail dynamique. Le dénombrement se fera dans les prochaines jours, il est possible que GM offre des mesures de reclassement, selon le groupe. «Le marché des petites voitures est en déclin constant depuis 2014 » et « nous devons fortement réduire la production pendant des semaines pour se conformer à la commande pour les voitures compactes », indique le numéro 1 américain dans le secteur d’automobile, tout en rappelant que ce segment représente toutefois encore 36% des ventes de voitures aux Etats-Unis. 

L’an passé, le constructeur américain a vendu 150 000 Chevy Cruze aux Etats-Unis, toutes fabriquées à Lordstown, et envisage d’en écouler un nombre équivalent cette année. Depuis début 2018, les ventes de cette même marque ont connu une chute de 28%, selon le cabinet spécialisé Autodata. Les  ventes américaines des «petites» voitures sont en baisse de 13,2% tandis qu’au début de l’année, celles des «grosses»  voitures ont bondi de 7%.

Moussa T.Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article