Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le président ivoirien Alassane Ouattara effectuant une visite privée en France depuis le 15 avril s’est entretenu avec son homologue français vendredi sous le coup de 14h00. Le président français a également reçu cet après-midi le sénégalais Macky Sall. Alors que le président français n’a pas souhaité faire de déclaration à l’issue de la rencontre, Alassane Ouattara a donné ses impressions relatives aux relations franco-ivoiriennes qu’il a qualifiées d’excellentes. «La France tire l’économie ivoirienne », qui affiche «l’une des meilleures croissances » en Afrique, a déclaré le président ivoirien. Profitant de l’occasion, il s’est prononcé sur la question sensible de candidatures à la présidentielle de 2020 au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Pour Alassane Ouattara «tout le monde pourra être candidat». Pourtant Henri Konan Bédié le président du PDCI allié du RDR veut un candidat issu de son parti soutenu par la coalition du RHDP. «Le PDCI présentera au RHDP, un candidat à l’élection présidentielle de 2020 en souhaitant l’appui de ses alliés compte tenu des sacrifices qu’il a consentis pour les uns en 2010 et 2015, mais cela est en discussion avec les alliés», a indiqué monsieur Bédié face à ses partisans dans son fief de Daoukro. Elu sous la bannière du RHDP, Alassane Ouattara entretient un mystère au sujet de sa propre candidature à la prochaine présidentielle de 2020. Il a indiqué qu’il donnerait «sa décision au moment opportun». Il prend le risque d’entretenir les soupçons pesant sur son intention de vouloir se maintenir au pouvoir en modifiant la constitution. Ce qui va déplaire à son allié du PDCI Henri Konan Bédié qui estime qu’en 2020 c’est le tour de son parti de représenter la coalition de RHDP à la présidentielle de 2020. La marche vers la création future d’un parti unifié sera mise à rude épreuve à la lumière des ambitions des uns et des autres

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article