Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans une publication datée du 21 avril, BBC rapporte l’information selon laquelle six personnes sont mortes dans la nuit de vendredi à samedi par suite de bousculade après un office religieux. Le procureur du Faso a ouvert une enquête pour situer faire la lumière sur cet incident. Dans la cour du plateau omnisport accueillant le prédicateur, le spectacle était désolant car il ne reste plus que des chaises projetées de part et d’autre. On y voit au centre du plateau, un certain nombre des organisateurs s’occupaient à rassembler tables, chaises et bâches.

Cependant, il était impossible de savoir ce qui s’est réellement passé la nuit dernière où six personnes ont trouvé la mort dans une bousculade après la prédication. Contacté par le reporter BBC, le Cheick Aziz Sore dit avoir appris le drame 2 heures plus tard et s’en remet à la disposition des enquêteurs de la police. D’amples explications ont été fournies par le maire de Ouagadougou Armand Beaouinde ayant eu des échanges avec auparavant et avec la police. Pour le maire, les organisateurs ont sous-estimé le nombre de fidèles qu’ils devaient accueillir. Afin de situer les responsabilités, une enquête a été diligentée par la police. Toutefois le prédicateur soutient que « toutes les dispositions légales ont été prises pour assurer la sécurité». Il y a une semaine dit-il, il avait fait le plein du stade du 4 août, le plus grand du pays. «Il y avait plus de 45 000 personnes ce jour-là qui avaient assisté au prêche sans affrontements. C’est la volonté de Dieu qui s’est accomplie», a-t-il ajouté.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article