Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans sa parution de ce jour mercredi 14 mars, notre confrère RTBF avec Agences révèle que le Premier ministre slovaque a présenté mercredi sa démission, exigée par l’opposition après l’assassinat en février du journaliste d’investigation Juan Kuciak enquêtant sur un réseau de corruption impliquant de hautes personnalités du pays. « Aujourd’hui, j’ai offert ma démission au président de la République », Andrej Kiska, a affirmé le Premier ministre.«Si le président l’accepte, je suis prêt à démissionner demain », a-t-il ajouté. L’Union européenne continue à mettre la pression sur les autorités slovaques invitées mercredi à faire rapidement la lumière sur le meurtre du journaliste Juan Kuciack et à coopérer avec l’Office européen de lutte anti-fraude.

S’exprimant devant les députés européens réunis à Strasbourg, le Commissaire européen à la Sécurité Julian King a déclaré : « La priorité première pour nous tous doit être de mener une enquête indépendante et rigoureuse sur les faits et de traduire en justice les responsables. Nous appelons les autorités slovaques à faire cela rapidement ». Le double assassinat de ce journaliste d’investigation et son épouse a suscité une vive émotion dans tout le pays. Les yeux sont tournés vers les autorités pour retrouver les meurtriers et les éventuels commanditaires. Europol, l’Agence européenne de lutte contre la criminalité a envoyé une équipe le 28 février « pour apporter son assistance à l’enquête slovaque », a précisé monsieur King, par ailleurs une délégation des parlementaires européens est également allée en Slovaquie les 8 et 9 mars. Il n’est pas exclu que le meurtre du journaliste Juan Kuciak soit en rapport avec son dernier article inachevé portant sur les relations entre les Hommes d’affaires italiens soupçonnés d’être liés à la mafia calabraise –la Ndrangheta- et les hommes politiques slovaques. « Nous appelons les autorités slovaques à collaborer pleinement avec l’Olaf (Office de lutte antifraude de l’Union européenne) pour déterminer si ce cas implique un détournement de fonds européens à travers les frontières », a exigé Julian King.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article