Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les autorités rwandaises vont en guerre contre certains lieux de culte puisqu’elles ont décidé de fermer plus de 700 églises installées à Kigali. Le motif invoqué étant le non-respect des normes de sécurité et d’hygiène de ces lieux d’offices religieux. Cette décision a été prise à la suite d’une opération de sécurisation des édifices religieux dans la capitale rwandaise, selon le journal local «The New Times». Le confrère fait état d’une mosquée et 714 églises visées par cette opération. Justus Kangwagye, un fonctionnaire rwandais s’est confié au journal local en déclarant que de nombreux lieux de culte ont été construits au Rwanda en violation des normes de sécurité. «L’exercice de la liberté de culte ne doit pas empiéter sur les droits des gens», a-t-il indiqué, ajoutant que les édifices religieux concernés seront fermés tant qu’ils ne répondront pas aux normes de sécurité.

 

Certaines églises de Kigali sont faites de tentes et ne disposent pas d’un parking adéquat pour les fidèles, qui se garent sur le bord de la route, provoquant des embouteillages», selon Justus Kangwagye.Mgr Innoncent Nzeyimana, président du Forum des églises du district de Nyarugenge, souhaite plutôt que les églises soient autorisées à fonctionner jusqu’à ce que les risques d’insécurité constatés soient enrayés. Après le génocide de 1994, le Rwanda a connu une expansion rapide des églises évangéliques dont le mode d’installation et de fonctionnement soulèvent parfois des critiques acerbes. On en dénombre une centaine de dénominations.

 

Le président Kagamé a un regard bienveillant envers ces églises contrairement à l’église catholique avec laquelle il a pris ses distances en raison de l’implication de certains prêtes et religieux catholiques dans les massacres du génocide. Les massacres avaient fait en cent jours quelques 800 000 morts, majoritairement la minorité Tutsi. Le célèbre pasteur évangélique américain Rick Warren avait même prié lors de la cérémonie d’investiture de monsieur Kagamé en 2010. Le Forum Of Born Again Christians of Rwanda (Fobacor), institution représentant la majorité des 90 églises évangéliques, est souvent consulté au même titre que les autres entités religieuses du pays lorsqu’il s’agit de voter des lois sur les grands sujets de société.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article