Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Afin de lutter contre les préjugés, des concours de beauté pour les personnes albinos ont été organisés au Kenya et au Zimbabwe. L’albinisme est une maladie génétique caractérisée par une absence totale ou partielle de pigments dans la peau, les cheveux et les yeux. Dans certaines régions d’Afrique, les personnes qui en sont atteintes sont discriminées et parfois même agressées et tuées, à cause de croyances liées à la sorcellerie. Et c’’est dans sa publication du mardi 20 mars 2018 que la RTBF en collaboration avec Brut  eut donné cette information selon laquelle dans certains pays d’Afrique, les personnes atteintes d’albinisme sont victimes de discriminations et de violences.

Ikponwosa Ero, experte indépendante des Nations Unies pour les droits des personnes albinos, explique qu’il « y a un problème d’acceptation vis-à-vis de l’albinisme »et évoque les fausses croyances qui voudraient que « certaines parties du corps des personnes albinos puissent apporter santé et richesse ». Selon l’ONG Under The Same Sun, 457 attaques, dont 178 meurtres, ont été commis contre des personnes albinos dans 26 pays d'Afrique entre 2006 et 2016.Afin de lutter contre les préjugés touchant les personnes atteintes d’albinisme, un concours de Miss Albinos vient d’être organisé pour la première fois au Zimbabwe. Monalissa Manyati, arrivée deuxième dauphine, explique avoir dû faire face aux moqueries et au rejet : « La plupart des gens ne voulaient pas être autour de moi parce qu'ils pensaient qu'ils allaient être contaminés et devenir blancs du jour au lendemain ». Elle veut cependant croire que les choses vont de changer, et que les conditions de vie des personnes albinos vont s’améliorer. Une élection Miss et Mister Albinos avait déjà eu lieu en 2016 au Kenya, avec le même objectif de lutte contre les discriminations. Selon Michael Ogochi, candidat, de telles initiatives permettent « de faire de la prévention (…) pour que tout le monde comprenne que nous ne sommes pas si différents des autres personnes ».

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article