Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) exige l'arrêt immédiat de ces tortures morales interdites par les principes définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. Elle rendra par ailleurs le gouvernement tchadien responsable de tout ce qui adviendra notamment quant à l'intégrité physique du camarade Evariste. Le Secrétaire Général de la CTDDH Mahamat Nour Ibedou, Ampliation, FIDH, Amnesty International, Human RIGHT Watch, RADHO, tous informent donc l’opinion nationale et internationale depuis hier lundi 12 février 2018 à travers un communiqué de presse N°009  que monsieur Miarim Dillah Evariste, Coordonnateur de la plateforme Jeunesse en marche, président des jeunes de l'UNDR et par ailleurs membre de la Coordination du CTOSC ayant organisé la marche du " jeudi de la colère"» est activement recherché par l'ANS et les autres corps de police depuis jeudi 8 février 2018.

En effet, contraint de vivre dans la clandestinité depuis presque une semaine, monsieur Miarim est sous fortes pressions et tortures morales qui s'exercent sous plusieurs formes : 5 véhicules de police et de la GMIP l'avaient guetté toute la journée du jeudi; des inconnus avaient passé le demander à la maison Vendredi ;une Toyota GMIP avec vitres fumée et antenne est venue stationner plus de 45 minutes devant sa maison le Samedi. D’après monsieur Mahamat Nour Ahmed Ibedou, le premier signataire de ce communiqué de presse, un coup de fil anonyme qui sentait le piège lui demandant de passer voir les jeunes détenus à la coordination de la police judiciaire lui avait été adressé dimanche et jusqu'à présent ces pressions continuent.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article