Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le milieu chrétien dans le monde entier est en deuil. Car le célèbre prédicateur évangéliste William Franklin Graham Jr dit « Billy Graham », respecté par ses pairs et les fidèles chrétiens à travers le monde, est décédé mercredi matin, à l’âge de 99 ans, chez lui, dans sa résidence à Montreat en Caroline du Nord, au sud-est des Etats-Unis. Son décès a été annoncé par sa famille, notamment par son fils, Franklin Graham, directeur exécutif de la Billy Graham Evangelistic Association (BGEA) et président de l’organisation d’entraide internationale Samaritan’s Purse, qui lui a rendu vivement hommage : «Mon père Billy Graham a quitté ce monde pour la vie éternelle au paradis. Il va occuper sa demeure préparée par le Seigneur Jésus-Christ, le Sauveur du monde qu’il a proclamé au monde pendant près de 80 ans. Il manquera à notre famille, à ses collègues, à ses fidèles partenaires dans le ministère et, oui, à beaucoup de chrétiens autour du monde».

Né le 7 novembre 1918 à Charlotte en Caroline du Nord, dans le sud-est des Etats-Unis, Billy Graham avait eu une révélation religieuse à 16 ans et, grâce à son charisme, sa voix de stentor et ses prêches fougueux et enthousiastes, il avait rapidement attiré les foules comme à l’époque de Jésus. De son vivant, il avait parcouru les nations pour annoncer l’évangile ou la bonne nouvelle. Dès les années 1940 jusqu’au milieu des années 2000, il multiplia des prêches aux quatre coins de la planète, y compris en ex-URSS et en Chine. Il s’est rendu également deux fois, en 1992 et 1994, en Corée du Nord. Billy Graham était apprécié par le président Nord-Coréen Kim Jong Il. Les liens de confiance tissés avec les autorités nord-coréennes ont ainsi permis de réaliser plusieurs projets de coopération dans ce pays par l’entremise de la Billy  Graham Evangelistic Association (BGEA). Il avait fait sortir une foule immense au Stade de la Pontaise à Lausanne en Suisse en 1974. Le message porté par Billy Graham était centré sur Christ.

 Il apportait le message du salut par Christ avec conviction et une grande simplicité. Il proclame que tous les hommes sont pêcheurs mais ceux qui croient en Jésus deviennent enfants de Dieu. Il parle de la nouvelle naissance par l’Esprit qui est fondamentale pour entrer dans le royaume de Dieu. Et il est impossible d’accéder à cette nouvelle vie sans la foi en la mort du Christ, sans laquelle tous les hommes sont déjà placés sous le régime de la condamnation. L’évangéliste Billy Graham était populaire et influent dans la société américaine. Sa popularité a traversé plusieurs époques de l’histoire de l’Amérique. Il était un des leaders chrétiens préférés des présidents américains. Billy Graham a côtoyé des présidents américains, sans exception de Harry Truman jusqu’à Donald Trump. Le président Georges W. Bush a avoué qu’il a cessé de boire  et « trouvé le chemin de Dieu» après avoir eu une discussion avec l’évangéliste Billy Graham. Le président Barack Obama avait eu un temps de prière avec Billy Graham lors d’une visite qu’il lui avait rendu en 2010. L’actuel président américain Donald Trump a rendu hommage à Billy Graham sur Twitter : « Le Grand Billy Graham est mort. Il était unique ! Il manquera aux chrétiens et à toutes les religions. Un homme très spécial ». Fin de citation.

Moussa T. Yowanga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article