Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Pour permettre de réduire les dépenses publiques, le président namibien Hage Geingob a pris une mesure inédite en interdisant à ses ministres d’effectuer des voyages officiels à l’étranger pendant tout le mois de février. Concrètement, les ministres et secrétaires d’Etat restent sur place durant toute cette période et aucune de leur demande de voyage hors du pays ne sera étudiée jusqu’à la fin de l’interdiction de cette mesure. Le gouvernement est appelé à réduire son train de vie en dépensant moins et intelligemment vu le contexte actuel de l’économie namibienne qui n’est pas reluisant.

 Toutes les activités économiques du pays tournent au ralenti. Et pour donner l’exemple, le chef de l’Etat n’a pas hésité à délaisser le jet président pour voyager en classe économique pour aller en vacances en décembre et se rendre également au dernier sommet de l’Union africaine d’Addis-Abeba, La dette publique a progressivement augmenté ces quatre dernières années, entre 2013 à 2017, passant de 2 milliards d’euros à près de 5 milliards d’euros. Arrivée au pouvoir en 2015, le président actuel n’a sans cesse œuvré pour redresser la situation économique défavorable. Entre autres mesures fortes, le gouvernement oblige les soldats de prendre des congés forcés à partir de février afin de réduire les dépenses d’électricité, d’eau et de nourriture.

D.P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article