Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Le journaliste Maxime Fettweis, l’auteur de cet article publié le mercredi 10 janvier 2018 selon lequel, les Eléphants, les Lions, les Tigres, sont interdits dans les cirques de certains pays de l’Union Européenne. Notre confrère de RTBF rapporte que le Royaume-Unis pourrait bien leur emboîter le pas dans les mois à venir, c'est ce qu'a déclaré le ministre anglais de l'Environnement, Michael Gove. Le pays outre-Atlantique deviendrait la 19ème nation européenne à bannir les animaux sauvages sous ses chapiteaux. Parmi les débats qui perdurent ces dernières années, nous pouvons citer le traitement fait aux animaux sauvages dans les cirques. Plus les années passent, plus nombreux sont les pays qui passent le cap d'interdire leur présence dans ces spectacles itinérants, poussés par les associations de défense des animaux. Dans les pays où aucune loi nationale n'existe, les autorités locales prennent leurs propres dispositions. Maxime Fetteweis rappelle que c'est au Danemark qu'a été lancée, en 1991, la vague d'interdictions d'acrobates à quatre pattes.

 

 Elle n'est pourtant que partielle, éléphants d'Asie, chameaux et lamas sont encore autorisés à se produire sous chapiteau sur le territoire danois. Une situation courante, en Autriche par exemple où les lions et les tigres sont encore autorisés durant les représentations, malgré une loi restrictive pour les autres espèces. Aussi, un autre rappel de Maxime Fettweis qui indique qu’en 2013, la Belgique a été l’un des premiers pays à proscrire les animaux sauvages dans les cirques qui passent dans ses frontières. Manque d'espace, impossibilité de baignade, non-respect de la température exigée sont les normes qui faisaient défaut aux compagnies itinérantes. Pour régler le problème, une loi plus restrictive a été mise en place afin d'interdire catégoriquement la présence d'animaux sauvages sous les grandes toiles s'arrêtant sur notre territoire. Sans surprise, notre pays est repris dans la liste de ceux qui légifèrent, interdisant la présence de fauves et autres cétacés dans les cirques, comme 17 autres pays de l'UE. 

La Rédaction 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article