Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

« La CTDDH constate que le Gouvernement tchadien se met une fois de plus et délibérément en porte à faux avec le principe sacro-saint de la laïcité en se livrant à une grossière confusion des genres , dangereuse pour la cohésion nationale ».Et c’est dans un communiqué de presse envoyé dans notre Rédaction depuis hier dimanche 21 janvier 2018 que l’on trouve ce constat dressé par Mahamat Nour Ahmed Ibedou qui l’a signé en tant que Secrétaire général de cette organisation de défense des Droits Humains.

Ainsi, la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l'Homme (CTDDH) est profondément scandalisée par la mise en demeure injustifiée adressée par le Haut Conseil de la Communication (HCC) à la Radio NADA de Moundou. Selon monsieur Mahamat Nour Ahmed Ibedou, cette décision est d'autant plus arbitraire qu'elle avait été provoquée par « la non observation » par cette radio du deuil décidé par les autorités suite à la mort de Monsieur Hassane Hissein président du Haut Conseil pour les Affaires Islamiques. En outre, cette injonction au demeurant gratuite s'inscrit en droite ligne dans la politique de bâillonnement, de caporalisation et de tentatives désespérées de mise au pas de la presse privée par les autorités tchadiennes. La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l'Homme(CTDDH) condamne avec vigueur cette mesure infondée et exige sa levée immédiate et sans condition.

Ahmat Zéïdane Bichara

Encadré: Au terme de la décision 003, du haut conseil de la Communication (HCC), signée hier 19 Janvier 2018 par le président du HCC Dieudonné Djonabaye, la Radio FM NADA de Moundou est suspendue pour une durée d’une semaine et c’est à compter de la date de la signature de cette décision. Pour non-respect du décret instituant le deuil national de 3 jours sur l’ensemble du territoire national, du 16 au 19 janvier 2018 suite au décès du cheikh Hissein Hassan Abakar président Conseil supérieur des affaires Islamiques du Tchad.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article