Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Dans cette première publication de revue de la presse africaine, la Rédaction de Regards d’Africains de France met déjà en ligne l’analyse faite aujourd'hui lundi 1er janvier 2018 par le Directeur de Publication du journal tchadien en papier Eclairages sur le traditionnel discours prononcé par le président tchadien Idriss Deby Itno. Nous ferons de notre mieux pour faire un tour des discours prononcés par certains chefs d’Etats africains si cela est encore possible pour nous. Voici donc l’analyse faite par Déli Sainzoumi Nestor, Directeur de publication du journal Eclairages, titrant : divorce prononcé entre Deby et l’actuel législature ».

« Divorce prononcé entre Deby et l’actuelle législature.

Le message à la Nation tant attendu ne semble pas répondre à l’attente des populations. Mais à lire de près, quelques points importants y sont abordés, notamment les dividendes du PND, les échéances électorales et la question sécuritaire. « Nous avons fait face avec beaucoup de courage et de responsabilité à la conjoncture économique et financière. Mieux le pays a trouvé les ressorts et les forces nécessaires pour nous permettre de mieux nous projeter dans le futur », rassure Deby Itno, ce 31 décembre 2017. Un peu rêveur, le Chef de l’Etat garde encore de meilleurs souvenirs de la Conférence de mobilisation des ressources pour financer le Plan national de développement (PND), tenue à Paris le 08 septembre 2017. Deby Itno est sorti satisfait de la participation des amis et partenaires du Tchad et compte sur eux. « Les annonces de contributions qui ont été faites ont comblé toutes nos attentes. Et aujourd’hui, nombre de partenaires matérialisent leurs promesses », confie le président de la République du Tchad.

Pourtant, à l’intérieur du pays, le climat social est toujours délétère à cause des 16 mesures dites d’urgence pour sortir le pays de la crise. Pour Deby Itno, l’espoir est permis, même si le défi à relever semble titanesque. « Le PND symbolise l’espoir du peuple tchadien, car il participe de cette dynamique commune visant à garantir un développement harmonieux et durable ». Et comme pour répondre à la sortie médiatique du 20 décembre 2017 du chef de l’opposition démocratique, Saleh Kebzabo, le président de la République annonce la tenue, en 2018, des élections législatives. « Il me plait d’annoncer, à l’orée de l’année nouvelle que des élections législatives seront organisées en 2018 ». Conscient que le Tchad est entouré des foyers d’instabilité, le message à la nation a pris en compte la question sécuritaire. « Nous devons veiller au grain sur la paix et la sécurité qui sont les conditions premières du progrès. A cet égard, il importe de ne pas baisser la garde et de toujours maintenir l’alerte sur le front sécuritaire et de la lutte contre le terrorisme, ce véritable mal du siècle ».

Au terme de cette sortie présidentielle, les Tchadiens attendent toujours le point de vue du gouvernement en ce qui concerne la levée de cette décision gouvernementale dite « 16 mesures d’urgence » qui a paralysé, depuis un an, toute l’administration et a entraîné la fermeture de nombreuses entreprises. Il est à craindre une sortie musclée en ce début d’année des formations syndicales en lien avec la pension des retraités, les subsides des maîtres communautaires, les frais de transports, les primes des enseignants du supérieurs, les primes des examens et concours, les impayés des agents du Programme national de sécurité alimentaire (PNSA) et l’ONDR, etc. Aussi, il faut s’attendre à une résurgence des conflits intercommunautaires, agriculteurs/éleveurs, les violations des droits humains, la restriction des libertés et les relations diplomatiques qui ne figurent pas dans l’allocution du Chef de l’Etat. DP Déli Sainzoumi Nestor ».

Choix et commentaire de Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article