Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Une étude réalisée par Oxfam et publiée lundi révèle que 50% de la population de la planète n’a pas gagné le moindre bénéfice de la croissance mondiale l’année passée, alors que le 1% le plus riche en a engrangé 82%. Les femmes ont été durement frappées par ces inégalités, a déploré l’ONG Oxfam. « Le boum de milliardaires n’est pas le signe d’une économie prospère, mais un symptôme de l’échec du système économique », a affirmé la directrice d’Oxfam Winnie Byanyima, au moment de la publication du rapport intitulé « Récompenser le travail, pas la richesse », à la veille de la tenue du World Economic Foruum (WEF) à Davos.

«On exploite les personnes qui fabriquent nos vêtements, qui assemblent nos téléphones portables et cultivent les aliments que nous mangeons, afin de garantir un approvisionnement constant en produits pas chers, mais aussi pour grossir les profits des entreprises et leurs riches investisseurs », a-t-elle protesté. D’après ce rapport d’Oxfam, depuis 2010, à peine deux années après la crise de 2008, la richesse de cette « élite économique » a augmenté en moyenne de 13% par an, a indiqué Oxfam, avec un pic atteint entre mars 2016 et mars 2017, période où s’est produite la plus grande augmentation de l’histoire en nombre de personnes dont la fortune dépasse le milliard de dollars, au rythme de 9 nouveaux milliards par an ».

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article