Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Les autorités saoudiennes annoncent avoir intercepté vendredi un nouveau missile balistique sur le ciel de la province frontalière du Yémen, après la déclaration faite par les rebelles yéménites faisant état d’un tir contre le royaume saoudien. Soutenus par l’Iran, les rebelles Houthis mènent une guerre sans merci contre le pouvoir en place au Yémen, aidé militairement depuis 2015 par une coalition des pays arabes conduite par l’Arabie saoudite. Dans un communiqué publié sur leur chaîne télévisée Al-Massirah TV, les rebelles ont indiqué le matin avoir lancé un missile en direction de la province saoudienne de Najrane. D’après la télévision d’Etat saoudienne Al-Ekhbariya, la défense anti-aérienne a bel et bien intercepté le missile balistique au-dessus de la Nadjrane, sans fournir aucun autre détail. C’est le troisième tir de missile balistique ayant été effectué par les rebelles yéménites contre l’Arabie saoudite depuis le mois de novembre.

 Déjà deux missiles ont été tirés en novembre et décembre et ont été interceptés au-dessus de Riyad. Les cibles de ces missiles balistiques étaient l’aéroport international et le palais Yamana, la résidence officielle du roi Salmane. Les accusations sont portées contre l’Iran qui dément, armer les Houthis. Il ne fait aucun doute que les rivalités entre l’Arabie saoudite et l’Iran sont à la base de ces affrontements à distance entre eux. L’Iran chiite et l’Arabie saoudite ont rompu leurs relations diplomatiques et sont les deux poids rivaux qui s’affrontent au Moyen-Orient. La coalition arabe s’est mobilisée pour soutenir le président Abd Rabdo Mansour Hadi, évincé de Sanaa et du pouvoir par la rebelles Houthis qui se sont accaparés de la capitale yéménite en septembre 2014 ainsi qu’une partie importante du territoire national. Les affrontements entre les belligérants ont fait au total plus de 8750 morts depuis le déclenchement de ce conflit armé. 

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article