Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

Une décision des responsables de la prestigieuse université Oxford accorde désormais à ses étudiantes une quinzaine de minutes supplémentaires lors des examens dans le département de mathématiques et d’informatique, le but étant de leur donner un coup de pouce. London times a pu obtenir les documents sur la base desquels, l’université assure qu’avec cette mesure, ils arrivent à « atténuer l’écart entre les sexes » qu’ils ont vérifié dans les résultats durant les dernières années. Selon les résultats observés dans les départements évoqués ci-dessus, les femmes auraient la propension à moins réussir aux examens et à être plus affectées par la pression liée au temps. Pour y remédier dans un souci d’équilibrer les résultats, il a été accordé par l’université Oxford, une quinzaine de minutes de plus afin de parachever leurs examens.

 Mise en place l’été dernier, la mesure aurait donc, selon London Times, permis d’aider à équilibrer les résultats obtenus par les femmes. Les directeurs du programme de mathématiques de l’université Oxford soutiennent aussi cette mesure. Selon eux, un examen devrait être une démonstration de connaissances, et non une course contre la montre. Un des professeurs de ce même département, croit profondément que les femmes ont besoin de plus de temps, car elles vérifient à nouveau toutes leurs réponses à la fin d’un examen, ce qui est rarement le cas pour un homme. Les étudiants ont réservé un accueil mitigé à cette mesure que certains trouvaient cette idée brillante et d’autres, sexistes. Dans le département des mathématiques à l’université Oxford 47% des hommes auraient de « très bons résultats académiques », contre 39% pour les femmes.

La Rédaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article