Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France

 

Directeur de publication

Moussa T.  Yowanga

Rédacteur en chef

 Ahmat Zeidane Bichara

 Siège :  France

 Email :  raf.journal09@gmail.com

Géo-localisation

Publié par Ahmat Zeïdane Bichara

On dirait que la tête de Donald Trump n’est remplie que des projets contre les immigrés en terre américaine. Que doit-on face à une telle personne ou un tel dirigeant qui ne pense qu’à détruire les bonnes lois favorisant l’immigration misent par ces prédécesseurs ? En tout cas pour l’instant face à un tel puissant et le plus l’homme fort de la planète, le pauvre immigré soit décidera de quitter la terre américaine, soit vivre dans la clandestinité. Publié depuis le vendredi 22 décembre 2017 par la RTBF grâce à ses Agences rapporte que l'administration Trump envisage de séparer les enfants de leurs parents lorsque des familles sont arrêtées sans papiers à leur arrivée aux Etats-Unis, dans le but de décourager l'immigration clandestine, ont rapporté plusieurs médias américains citant des responsables sous couvert d'anonymat. Le ministère américain de la Sécurité nationale (DHS) a « examiné des changements de procédure, de politique, de régulation » pour contrer l'immigration clandestine et certaines mesures « ont été approuvées », a déclaré sans plus de détails Tyler Houlton, porte-parole du DHS, au Washington Post.

Plusieurs responsables du DHS, des services de l'immigration (ICE) et de la Maison Blanche ont évoqué de façon anonyme au quotidien de Washington et au New York Times (NYT) une proposition qui viserait les familles. D’après la RTBF, L'idée avait déjà été évoquée en mars par le secrétaire général de la Maison Blanche John Kelly, qui était alors ministre de la Sécurité intérieure. « On traiterait bien ces enfants pendant qu'on s'occupe de leurs parents », avait-il affirmé sur CNN. La proposition avait déclenché un tollé et été mise de côté alors que la nouvelle administration semblait remplir ses objectifs avec une baisse record des entrées illégales aux Etats-Unis en 2017. Actuellement, la présence de mineurs limite légalement la capacité des services migratoires à garder des familles en centres de détention. Les parents et leurs enfants sont généralement libérés rapidement après leur arrestation avec obligation de se présenter ensuite devant un juge. La proposition évoquée par les responsables viserait à séparer les parents pour pouvoir les garder en détention, tandis que les enfants seraient pris en charge par les services sociaux.

Ahmat Zéïdane Bichara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article